Appareil aujourd’hui incontournable dans les lieux publics, DAE signifie « Défibrillateur Automatisé Externe ». Il a pour objectif de rétablir le fonctionnement cardiaque d’une personne, et donc, peut sauver des vies. Créé en 1947 par le médecin James Rand, amélioré par le docteur Zoll en 1956, le défibrillateur a évolué depuis.

Depuis le 1er janvier 2020 et selon la législation concernant les DAE dans les ERP, l'installation de cet appareil est obligatoire dans les lieux accueillant plus de 300 personnes. Si son objectif a toujours été l'administration d'un choc électrique à une personne lors d'un accident cardiaque, il existe différents types de défibrillateurs cardiaques.

Comment fonctionne un défibrillateur cardiaque ?

Un défibrillateur permet dans un premier temps d'analyser le rythme cardiaque de la personne pour ensuite produire un choc, aidant le cœur à reprendre une activité normale. Mais avant d'être actionné, un défibrillateur guide l'intervenant dans les gestes à réaliser, du placement des électrodesélectrodes au massage cardiaque, pour sauver la personne victime d'un accident cardiaque.

Voir aussi

Secourisme : les gestes qui sauvent !

Quels sont les types de DAE ?

Aujourd'hui, les DAE mis à disposition du grand public se divisent en deux catégories : les défibrillateurs entièrement automatiques et les défibrillateurs semi-automatiques. Ils sont utilisables par toute personne susceptible de réanimer un tiers sans pour autant avoir suivi de formation de secourisme.

Avec un DAE entièrement automatique, le choc se déclenche automatiquement sans nécessité d'appuyer sur le bouton choc de l'appareil. Avec un DAE semi-automatique, le sauveteur appuie sur le bouton choc à la demande de l'appareil. C'est le DAE qui prend la décision d'envoyer ou non un choc à la victime.

 Le modèle Patriot est un DAE connecté, quotidiennement vérifié et 100 % autonome. © Patriot Connect
 Le modèle Patriot est un DAE connecté, quotidiennement vérifié et 100 % autonome. © Patriot Connect

Mais alors, qu’est-ce qu’un DAE connecté ?

Il est difficilement envisageable qu'un défibrillateur soit inopérant, c'est pour cette raison qu'un DAE doit pouvoir être régulièrement contrôlé. Néanmoins, surveiller l'état d'un DAE n'est pas toujours chose aisée. Il existe un type de défibrillateur, le DAE connecté, qui informe en temps réel la personne responsable d'un éventuel dysfonctionnement. Par exemple, le modèle Patriot est un DAE connecté et quotidiennement vérifié via le réseau Sigfox, opérateur de réseau destiné à l'internet des objetsinternet des objets. Ainsi, l'appareil, qui ne nécessite aucune connexion Internet ni aucun branchement, est 100 % autonome pour une grande fiabilité d'utilisation.

Focus sur le fonctionnement du DAE Patriot Connect®

La technologie Sigfox a pour but de faire communiquer des périphériques entre eux à très bas débitdébit et très faible consommation, c'est cette même technologie qui est intégrée dans le défibrillateur Patriot Connect®. Elle permet de rendre compte de l'état de fonctionnement du DAE en temps réel. Si un dysfonctionnement remonte jusqu'à la plateforme dédiée à la surveillance des DAE Patriot Connect®, la personne responsable du défibrillateur est prévenue et il peut être changé sous 24 heures ouvrées.

Article réalisé en partenariat avec les équipes des DAE Patriot Connect