Découvrez quelles sont les techniques de greffe capillaire © Petrik, Adobe Stock
Santé

Calvitie : quelles sont les techniques de greffe capillaire ?

Question/RéponseClassé sous :Cheveux , calvitie , greffe de cheveux

En 2015, 13 % des Français ont déclaré perdre leur cheveux, selon un sondage Ifop. Parmi eux, les hommes sont majoritaires. En effet, l'alopécie androgyne est un problème typiquement masculin qui est traitable grâce à des techniques de greffe capillaire.

L'alopécie androgyne, ou appelée plus couramment calvitie, est un problème esthétique que connaissent de nombreux hommes. Selon un sondage Ifop, il touche 25 % des hommes en France, un chiffre stable depuis les années 90. Comment agir face à la perte des cheveux ?

Il existe plusieurs techniques de microgreffe capillaire pour réimplanter des bulbes capillaires, prélevés à l'arrière du crâne où les cheveux sont plus denses, dans les zones dégarnies.  De nombreux centre esthétiques proposent la greffe de cheveux à Paris et en province. Les deux techniques les plus courantes sont la technique de la « bandelette » ou FUT (pour Follicular Unit Transplantation), et la technique « bulbe à bulbe » ou FUE (pour Follicular Unit Exctraction). Qu'est-ce qui les différencient ?

Le technique FUT, dite de la « bandelette »

La technique FUT ou de la « bandelette » consiste à prélever sous anesthésie local une bandelette de peau d'un centimètre de large aussi longue que possible. Puis sous un microscope, chaque unité folliculaire, qui peut regrouper jusqu'à 5 cheveux, est séparée les une des autres. Puis les bulbes sont réimplantés dans les zones dégarnies grâce à une suture trychochytique qui peut laisser une fine cicatrice linéaire visible. Cette technique permet de collecter un grand nombre d'unité folliculaire à la fois. Selon les cas, jusqu'à 6.000 cheveux peuvent être greffés en une séance. Elle est donc particulièrement adaptée aux calvities étendues. 

Deux greffons capillaires prélevés avec la technique FUE. © Aman Dua et al. Journal of Cutaneous and Aesthetic Surgery

La technique FUE, un bulbe capillaire à la fois

La technique FUE ou « bulbe à bulbe » repose sur un principe différent. Ici, le chirurgien esthétique prélève une à une les unités folliculaires grâce à un petit poinçon de moins d'un millimètre de diamètre. Chaque unité folliculaire prélevée est réimplantée dans les zones moins denses. Cette technique n'induit pas de cicatrice linéaire, mais peut laisser une cicatrice punctiforme au niveau de la zone d'implantation. La technique FUE est plutôt adaptée aux calvities modérées qui nécessitent moins de 2.500 greffons par zone pour être comblées.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !