Alors que les plaques séniles sont observées à l'extérieur des cellules nerveuses, les dégénérescences neurofibrillaires sont présentes à l'intérieur des neuronesneurones.

Il s'agit d'enchevêtrements de fibrillesfibrilles dans le corps cellulaire des neurones. Le principal constituant de ces enchevêtrements est la protéine Tauprotéine Tau, moléculemolécule du cytosquelettecytosquelette (ensemble de protéines permettant les mouvementsmouvements cellulaires) dont le rôle est de stabiliser les microtubules (fibrilles permettant le transport de vésicules). Les protéines Tau retrouvées dans le cerveaucerveau des malades sont hyperphosphorylées. Alors qu'une protéine Tau normale compte 2 ou 3 groupements phosphate, celles des malades d'Alzheimer en ont 5 à 9. La protéine Tau hyperphosphorylée ne peut plus remplir sa fonction normale. Le blocage du transport réalisé par les microtubules conduirait à la mort cellulaire.

D'autres maladies neurodégénérativesmaladies neurodégénératives sont associées à un défaut de protéine Tau. Ces maladies, dont fait partie la maladie d'Alzheimermaladie d'Alzheimer, sont les Tauopathies.

Rôle de la protéine Tau. Dans les régions saines, le cytosquelette forme des rails bien alignés ; si Tau ne remplit plus son rôle, on observe des enchevêtrements. Source: ©2007 Alzheimer's Association.  <a href="http://www.alz.org/" target="_blank">www.alz.org</a>.  All rights reserved. Illustrations by Stacy Janis.
Rôle de la protéine Tau. Dans les régions saines, le cytosquelette forme des rails bien alignés ; si Tau ne remplit plus son rôle, on observe des enchevêtrements. Source: ©2007 Alzheimer's Association.  www.alz.org.  All rights reserved. Illustrations by Stacy Janis.