Les bronchodilatateurs anticholinergiques sont utilisés pour traiter les BPCO. © Phovoir

Santé

Bronchodilatateur anticholinergique

DéfinitionClassé sous :médecine , bronchodilatateur , médicament

Les anticholinergiques sont des médicaments bronchodilatateurs utilisés pour traiter et prévenir la bronchoconstriction, la contraction anormale des muscles de la paroi des bronches. Ils sont administrés par voie inhalée. Les principaux médicaments de cette famille sont l'ipratropium et le tiotropium. Ils sont utilisés pour traiter la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Comment agissent les bronchodilatateurs anticholinergiques?

Les anticholinergiques agissent au niveau des récepteurs des muscles bronchiques. Ils permettent ainsi une dilatation du muscle lisse bronchique, ce qui favorise le passage de l'air dans les poumons. À court délai d'action, ces médicaments agissent en quelques minutes. Ils présentent l'avantage d'être peu ou pas absorbés au niveau des bronches, de sorte que leur effet local domine sur l'effet systémique.

Des contrindications ou précautions ?

L'inhalation de bronchodilatateurs anticholinergiques peut provoquer une sécheresse buccale, des troubles visuels et une dilatation des pupilles. Elle risque aussi de provoquer des troubles de la miction urinaire.

Sources :

  • Merck Manuel, 4e édition
  • Pharmacorama, consulté en ligne le 2 août 2011
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi