Cela vous intéressera aussi

Le rapport de la consommation d'oméga-6oméga-6 et d'oméga-3oméga-3 est un indicateur d'une bonne alimentation. Ce ratio, selon les recommandations de l'Afssa, devrait être proche de 5, c'est-à-dire que l'alimentation devrait apporter 5 moléculesmolécules d'oméga-6 pour une d'oméga-3.

En réalité, les régimes occidentaux favorisent la consommation d'oméga-6, au détriment des oméga-3. Ainsi, en France, le ratio moyen est de 18 et aux États-Unis il peut monter jusqu'à 40.

Un mauvais ratio serait à l'origine de l'obésitéobésité.