Santé

Remise en cause de la localisation du berceau de l'humanité

ActualitéClassé sous :vie , génétique , Homme

Les îles Andaman situées dans le Golf du Bengale sont habitées par une tribu de chasseurs - cueilleurs d'origine inconnue, et dont l'avenir est compromis. Les Andamanis, ainsi que d'autres peuples de petite stature, ressemblent aux Pygmées Africains. Cependant, il est de coutume de croire que cette tribu est originaire de colons australo-mélanésiens du Sud-Est de l'Asie et que leur ressemblance avec certains peuples africains n'est que le reflet d'une adaptation à un environnement similaire, plutôt qu'à une origine commune.

Mitochondrie vue au microscope électronique

Afin de vérifier cette hypothèse, l'équipe du Dr. Erika Hagelberg de l'Université d'Oslo a analysé l'ADN mitochondrial, le polymorphisme de fragments de restriction ainsi qu'un marqueur du chromosome Y des Andamanis de différentes îles et des habitants des îles Nicobar. La conclusion de leur étude est que les Andamanis ont une proximité génétique plus grande avec les peuples Asiatiques qu'avec les peuples Africains, confirmant leur hypothèse de départ. Ils descendraient donc de colons du Sud Est de l'Asie de l'ère Néolithique.

Plus important encore, le marqueur Y asiatique étant plus ancien que son homologue africain, ces recherches bouleversent le schéma actuel de l'Afrique comme étant le berceau de l'Humanité.

Cela vous intéressera aussi