Santé

Un remède de grand-mère dangereux

ActualitéClassé sous :vie , napthaline , cancer

La boule de naphtaline, que l'on utilise depuis nos grand-mères pour protéger les vêtements des mites, pourrait provoquer des cancers.

Note : les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Le laboratoire de Ding Xue de l'université de Boulder, Colorado était envahi de mites et pour protéger leurs nématodes Caenorhabditis elegans, les scientifiques ont mis de la naphtaline contre les mites. Le bilan s'est avéré largement négatif puisque le développement des nématodes s'est trouvé largement modifié.

Cette découverte chanceuse a été conduite chez le ver Caenorhabditis elegans, qui est un modèle pour les scientifiques pour ce qui est du développement animal. Son développement très court, de l'ordre de trois jours, et son faible nombre de cellules ont permis de connaître parfaitement son développement.

Pour comprendre le rôle précis de la naphtaline, les chercheurs ont isolé le produit actif, le Naphtalène et l'ont mis en contact avec les vers en croissance. Le développement du nématode est alors modifié avec la présence de cellules additionnelles. A l'échelle moléculaire, le naphtalène inhibe aussi bien les caspases du ver que les caspases humaines. Cette modification intervient, par oxydation, au niveau du site actif des caspases, facteurs impliqués dans l'apoptose cellulaire.

En modifiant la voie apoptotique, la naphtalène modifie le développement classique de C. elegans. Les signaux cellulaires qui induisent la mort cellulaire superflue sont donc inefficaces et le développement biologique est modifié. Même si la caspase humaine a son activité inhibée par le naphtalène, Carl Johnson, spécialiste de la biologie du nématode à la " Hereditary Disease Foundation " à New York City pense que l'extrapolation du nématode à l'homme est prématurée.

Par Brice Obadia & Hedi Haddada

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi