Santé

Excès de poids et espérance de vie : l'heure des bilans

ActualitéClassé sous :vie

-

Le développement considérable de l'obésité aux Etats-Unis est à l'origine de problèmes de santé préoccupants, et par conséquent de dépenses publiques aussi importantes que celles provoquées par le tabagisme.

Certains résultats de l'importante Framington Study indiquent qu'un simple embonpoint observé chez un individu âgé de 40 ans qui ne fume pas diminue son espérance de vie de trois ans.

En revanche, les effets de l'obésité sont beaucoup plus graves. Ainsi une femme de 40 ans, obèse, c'est-à-dire ayant un indice de masse corporelle (indice
BMI) dépassant 30, décède en moyenne sept ans plus tôt qu'une femme présentant un poids normal.
Chez un homme obèse, l'espérance de vie est réduite de cinq ans.

Si les personnes souffrant d'obésité fument également, leur espérance de vie est réduite de 13 ans chez les femmes et de 14 ans chez les hommes.

Rappelons que fin 2002, la National Academy of Sciences a pris de nouvelles décisions suite à la publication des résultats d'études récentes sur l'embonpoint et l'obésité.

Cela vous intéressera aussi