Santé

Eruption volcanique aux Galapagos : les gènes des tortues se souviennent

ActualitéClassé sous :vie , gènes , tortues

Les gènes de certaines tortues des Galapagos portent la marque d'une éruption volcanique remontant à 100.000 ans, qui a exterminé une bonne partie d'entre elles.

Eruption volcanique aux Galapagos : les gènes des tortues se souviennent

Les cinq volcans de l'île Isabela, la plus grande île de l'archipel des Galapagos, abritent chacun une tortue géante différente. Les tortues du volcan Alcedo présentent beaucoup moins de variations génétiques que celles des autres volcans, selon les recherches menées par Luciano Beheregaray et ses collègues.

Cela a surpris les chercheurs, étant donné que la population de tortues de l'Alcedo est la plus grande population de tortues géantes des Galapagos. Ils s'attendaient en effet à trouver plus de variations dans des populations plus importantes. Les recherches ont amené l'équipe à avancer que les quelques variantes génétiques existantes sont le fruit d'une évolution à partir d'un ancêtre commun, il y a environ 88.000 ans.

Ceci est très inhabituel et signifierait qu'un événement marquant s'est produit, et a entraîné une forte réduction de cette population. Cet événement serait l'éruption de l'Alcedo qui eut lieu il y a 100.000 ans. Seules quelques tortues, à partir desquelles la zone aurait été repeuplée, auraient survécu à la catastrophe, indique Jeffrey Powell, de l'Université de Yale (New Haven, Connecticut, Etats-Unis) et membre de l'équipe de recherche. L'ADN des tortues géantes d'aujourd'hui indique que la population entière de 3000 à 5000 membres actuels résidant sur l'Alcedo pourrait descendre d'une seule femelle.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi