Non, les complotistes ne sont pas tous des illuminés qui portent un casque en aluminium sur la tête. Des chercheurs les jugent au contraire étonnamment ordinaires. © rodjulian, Adobe Stock

Santé

Qui sont les adeptes des théories du complot ?

ActualitéClassé sous :psychologie , théorie du complot , complotistes

On pourrait croire que les adeptes des théories du complot sont un peu dingues. Mais selon une récente étude, les choses apparaissent un peu plus complexes. Leur langage au moins ne trahirait aucun signe d'anxiété ou de maladie mentale.

Reddit se définit lui-même comme « la Une de l'Internet ». Pour ceux qui ne connaissent pas ce site, disons, en deux mots qu'il est un agrégateur d'actualités. Des actualités qui se discutent sur autant de forums qualifiés de subreddits. Et ce sont justement ces subreddits que des chercheurs de l'université nationale australienne (ANU) ont analysés pour dresser le portrait des adeptes des théories du complot.

« Les théoriciens du complot ne sont pas tous des cinglés portant des chapeaux en aluminium. Ces forums nous en brossent un tableau très différent », raconte Colin Klein, auteur principal de l'étude. Pour arriver à cette conclusion, il a passé au crible huit années d'échanges sur le subreddit/conspiracy qui aborde aussi bien la question des Ovnis que celle du 11 septembre 2001 ou encore celle des dernières élections américaines.

Dresser le portrait des amateurs de théories du complot n’est pas une question anodine. Car ceux qui croient aux théories du complot contribuent à alimenter le scepticisme face au changement climatique, les positions antivaccination, le racisme et plus largement, la méfiance à l’égard des sciences. © fergregory, Adobe Stock

Les complotistes plus actifs que prévu

Les travaux des chercheurs de l'ANU montrent que les adeptes des théories du complot sont surreprésentés sur des subreddits axés sur la politique - sans pour autant qu'ils ne se concentrent d'un côté du spectre politique -, la drogue et la culture Internet. En revanche, leurs commentaires ne s'avèrent en moyenne pas plus marqués par l'anxiété que ceux des autres. Même si leur sémantique apparaît moins optimiste.

Ils semblent finalement y chercher d'autres internautes qui partageraient leur point de vue. « Ces personnes ne se retrouvent pas simplement passivement entraînés sur des chemins glissants. Ils les recherchent activement », explique le psychologue David Funder. Le tout se jouant sur des interactions sociales complexes et étant amplifié par la technologie. Des travaux supplémentaires devront aider à comprendre l'interaction entre l'environnement social d'une personne et son comportement de recherche d’informations.

Cela vous intéressera aussi

Quel est cet ovni filmé depuis l'ISS ?  Régulièrement, les caméras de la Station spatiale internationale (ISS) filment des objets volants non identifiés, alias ovnis. Satellites, débris ou étages de lanceurs, quand ce ne sont pas de simples reflets dans les vitres : ces images font le bonheur des ufologues. Ici, on voit un objet allant dans le même sens que l’ISS, un peu plus bas et (logiquement) un peu plus rapide. Rêvons un peu. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !