Un Français sur deux de plus de 30 ans serait en surpoids d’après les résultats de la cohorte Constances. © Tom Wang, Shutterstock

Santé

Près d'un Français sur deux est en surpoids après 30 ans

ActualitéClassé sous :obésité , France , surpoids

Le poids des Français a été évalué par une étude de l'Inserm et de la Caisse nationale de l'Assurance Maladie des travailleurs salariés (Cnamts), dans le cadre de la cohorte Constances. Bilan, le surpoids concerne près d'un Français sur deux de plus de 30 ans. 

La cohorte Constances est un dispositif de recherche unique en France lancé en 2012 après une phase pilote en 2009. Aujourd'hui, Constances rassemble les données relatives à la santé de plus de 110.000 volontaires de 18 à 69 ans. Les volontaires, affiliés au régime général de l'Assurance Maladie, sont tirés au sort. Tous les 5 ans, ils sont invités à passer un examen de santé dans un des 22 centres d'examens de santé (CES) de l'Assurance Maladie répartis sur 20 départements et répondent à un questionnaire tous les ans. La mobilisation des centres d'examens de santé dans la mise en œuvre de la cohorte Constances, intervient conjointement à leur mission historique auprès des personnes éloignées du système de santé.

« Les données de la cohorte permettent d'analyser l'état de santé de la population et de mieux comprendre ce qui se passe tout au long de la vie. Après plusieurs années de recrutement, nous avons pu analyser les données et fournir des premières estimations, en particulier sur la prévalence du surpoids et de l'obésité » explique Marie Zins, coordinatrice pour l'Inserm de la cohorte Constances.

Concernant la prévalence du surpoids et de l'obésité, les données de près de 29.000 participants, âgés de 30 à 69 ans en 2013, ont été étudiées. Près d'un Français sur deux serait en excès de poids et l'obésité globale, définie par un indice de masse corporelle (IMC) > 30kg/m2, avoisinerait les 16 % tandis que l'obésité abdominale, définie par un tour de taille ≥ 94 cm pour les hommes et ≥ 80 cm les femmes, s'avère bien plus fréquente (entre 41,6 et 48,5 %).

Prévalence de l’obésité dans 16 départements français : le Nord et la Meurthe-et-Moselle dépassent les 20 %. © BEH n°35-36, 2016, Santé publique France

Le Nord et la Meurthe-et-Moselle sont les plus touchés

Ces données présentées dans le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire (BEH) de Santé publique France confirment les tendances observées dans l'enquête ObÉpi (2012) qui recueille, tous les trois ans, des données sur la prévalence du surpoids et de l'obésité. Dans cette enquête, les participants sont interrogés par téléphone sur la mesure de leur tour de taille et leur poids. Dans Constances, contrairement à l'enquête ObÉpi, le protocole de mesure de l'IMC et du tour de taille est standardisé dans les centres d'examens de santé (CES), où des professionnels de santé procèdent aux mesures.

Des précisions en fonction de l'âge et des revenus sont également présentées dans l'étude et les données permettent d'identifier les lieux/régions, parmi les départements analysés, où la prévalence de l'obésité est la plus forte. Il s'agit du Nord, pour lequel la  prévalence de l'obésité atteint 25,6 %, et la Meurthe-et-Moselle (22,9 %). Paris est le département le moins touché par l'obésité, avec une prévalence de 10,7 %.

La cohorte nationale française d'adultes bénéficie d'un financement dans le cadre des Investissements d'Avenir. Initialement mise en place par l'Inserm, la Cnamts, l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, la taille et le fonctionnement de la cohorte Constances sont équivalents à ceux d'autres grandes cohortes en cours de constitution en Europe. Des collaborations européennes permettent déjà des recherches à très grande échelle et des comparaisons internationales inédites. L'objectif est d'inclure 200.000 personnes volontaires. Vous êtes volontaires? Vous souhaitez participer ? Conditions et précisions en écrivant à contact@constances.fr et sur le site www.constances.fr

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

--------------

Présentation de l'Inserm

Créé en 1964, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) est un établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la double tutelle du Ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche et du ministère des Affaires sociales, de la santé et des droits des femmes. Ses chercheurs ont pour vocation l’étude de toutes les maladies, des plus fréquentes aux plus rares, à travers leurs travaux de recherches biologiques, médicales et en santé des populations. L’ensemble des équipes regroupe près de 15 000 chercheurs, ingénieurs, techniciens, gestionnaires, hospitalo-universitaires, post-doctorants…

L'Inserm est aussi présent sur Twitter et Facebook.

Cela vous intéressera aussi

Notre second cerveau responsable de l'obésité ?  Raphaël Moriez, neurobiologiste à l’université de Nantes, explique le lien qu’il vient de découvrir avec ses collègues entre le système nerveux entérique, aussi appelé « second cerveau », et l’obésité. © Inserm