Santé

L’obésité infantile est en baisse en France

ActualitéClassé sous :médecine , DREES , obésité

L'obésité infantile marquerait enfin un recul en France, quelle que soit la catégorie sociale étudiée. En revanche, certaines régions sont plus touchées que d'autres.

L'obésité infantile est en recul dans notre pays. © Eric Isselée / Fotolia

Bonne nouvelle ! Selon une enquête de la Direction Recherche, Etudes, Evaluation et Statistiques (DREES), la prévalence du surpoids et de l'obésité chez les 5-6 ans est passée de 14,4% en 2000 à 12,1% en 2006. Soit une baisse de... 16%.

Les auteurs de ce travail ont mené une étude auprès de 23.365 enfants de 5-6 ans, scolarisés en grande section de maternelle dans 3.459 écoles de toute la France. « Cette enquête nationale a été réalisée dans les mêmes conditions qu'en 1999-2000. Elle permet de suivre l'évolution de la prévalence du surpoids et de l'obésité chez les enfants, depuis la mise en place du Programme national Nutrition Santé (PNNS) », précise le ministère en charge de la Santé.

Les écrans toujours montrés du doigt

Ce recul dans la prévalence du surpoids et de l'obésité est observé dans toutes les catégories sociales, même s'il est moins prononcé dans les milieux défavorisés. Des disparités régionales importantes sont identifiées, les taux de surpoids et d'obésité étant plus élevés dans le Midi, le Nord et l'Est de la France.

Selon la DREES, « les enfants qui passent plus d'une heure par jour devant un écran (télévision, ordinateur ou jeux vidéos) présentent un risque (...) supérieur de 30%, en comparaison de ceux qui y passent moins d'une heure ».

Cela vous intéressera aussi