Santé

Pollution électromagnétique : les eurodéputés veulent réduire les seuils

ActualitéClassé sous :médecine , Parlement européen , effets sur la santé des champs électromagnétiques

Le Parlement européen vient d'adopter un nouveau rapport sur les effets pour la santé des champs électromagnétiques, notamment ceux entourant les antennes de la téléphonie mobile. Ce document ambitieux composé de 29 propositions restrictives en matière d'exposition aux rayonnements non ionisants, bat sévèrement en brèche l'avis de l'Académie nationale de Médecine.

Quel est le danger réel ? Personne ne le connaît... © Sean Gladwell / Fotolia

Le rapport européen voté le 2 avril 2009 à la quasi-unanimité (559 pour, 22 contre et 8 abstentions) propose de « procéder à la révision des limites fixées pour les champs électromagnétiques. (...). Et ce d'autant plus que certaines études ont révélé que de très faibles rayonnements ont des effets très néfastes ». Tant pis pour les données rassurantes de la plus grande étude épidémiologique (Interphone) pilotée par l'OMS ! Cette dernière est rabaissée au rang de « projet scientifique suscitant tant l'intérêt que la polémique ».

Comment garantir l'indépendance des recherches ?

Les parlementaires invitent également la Commission européenne à lancer une « mission d'évaluation de l'intégrité scientifique, afin de prévenir les éventuels conflits d'intérêts ou même les fraudes susceptibles de se produire dans un contexte de compétition pour les chercheurs ». En clair, le législateur européen en appelle à la rigueur scientifique dans un secteur de recherche souvent financé par les grands opérateurs.

Ce vote européen est une aubaine pour les associations de défense des consommateurs en France. Agir pour l’Environnement et Priartém y voient un texte qui « doit inspirer l'action du gouvernement et amener le ministre de la Santé à proposer rapidement aux parlementaires français une baisse significative de l'exposition des riverains aux champs électromagnétiques ». Le Grenelle de la téléphonie mobile qui doit se tenir le 23 avril prochain risque d'être pour le moins... électrique.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi