Santé

La musique s'apprécie mieux avec les yeux

ActualitéClassé sous :médecine , instrument de musique , musique

Les spectateurs jugeraient les musiciens classiques avec leurs yeux plutôt qu'avec leurs oreilles. C'est en tout cas le résultat d'une expérience menée sur un jury de plus de 1.000 mélomanes. Encore faut-il que la prestation musicale soit à la hauteur...

Selon une étude, la passion avec laquelle les musiciens jouent de leur instrument est déterminante pour le spectateur. © Jesse Garrison, Flickr, cc by nc sa 2.0

Assis dans une salle de concert, on pourrait s'imaginer fermer les yeux et se laisser emporter par les notes qui virevoltent dans l'air. C'est en tout cas la théorie, car dans la pratique, les choses sont totalement différentes. Une étude parue dans la revue Pnas vient de montrer que ce sont les yeux plutôt que les oreilles qui jugent les musiciens. En d'autres termes, l'apparence des artistes compterait plus que le son qui s'échappe de leurs instruments !

Ce phénomène paraît plausible pour certains genres musicaux comme la pop ou le rock 'n' roll, pour lesquels l'aspect visuel occupe une place prépondérante. Tout le monde a par exemple en tête les performances du guitariste Jimi Hendrix, qui jouait des solos avec ses dents ou mettait le feu à sa guitare sur scène. Le chanteur Mick Jagger est également connu pour ses exploits scéniques impressionnants. La psychologue Chia-Jung Tsay de l'University College de Londres s'est intéressée à la place de la performance théâtrale dans la musique classique. Cette étude est basée sur son expérience personnelle de pianiste. Elle s'est en effet rendu compte qu'elle était plus souvent retenue par des jurys lorsqu'on lui demandait d'envoyer une vidéo de sa prestation musicale.

Malgré une carrière internationale de seulement quatre ans, Jimi Hendrix est considéré comme l’un des plus grands joueurs de guitare électrique. Ses prestations scéniques sont restées dans les annales. © Antonio Cambronero, Flickr, cc by nc sa 2.0

Au cours de cette étude, la scientifique a recruté un jury de près de 1.200 personnes, allant du novice au professionnel, adeptes de musique classique. Les candidats ont dû écouter ou visualiser les auditions de trois finalistes de compétitions internationales de musique classique, et ont dû deviner quel était le vainqueur. Certains avaient accès à un simple enregistrement, d'autres à une vidéo sonore, et les derniers à une vidéo muette. Tous ont affirmé que le son était le critère principal de sélection dans une audition. Apparemment, ils se trompaient.

La passion du musicien serait communicative

Les résultats sont assez déconcertants. En effet, le groupe ayant visionné la vidéo sans le son est celui qui a le mieux réussi à deviner les gagnants du concours, avec environ la moitié de bonnes réponses. En seconde position, on trouve le groupe qui a eu accès à la fois à l'image et au son, avec un tiers de réponses justes. Enfin, en bas du podium, seul un quart des candidats qui n'ont pu qu'écouter les performances musicales ont su trouver les vainqueurs.

Ces résultats remettent en cause la vision que l'on a de la musique. Selon la chercheuse, lorsqu'un individu assiste à une performance musicale, il s'attache beaucoup plus aux éléments visuels qu'il ne l'imagine. La passion plutôt que l'apparence du musicien communiquerait une émotion aux spectateurs.

Ces travaux sont cependant à prendre avec des pincettes. L'expérience a en effet été réalisée dans des conditions très spécifiques et a consisté à comparer trois musiciens exceptionnels. Cette étude aurait probablement donné lieu à des résultats différents si les artistes avaient des niveaux plus divergents. La qualité de la musique reste malgré tout un critère essentiel...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi