Mots-clés |
  • médecine
Pourquoi aime-t-on la musique ?

Pour les spécialistes de l’évolution, la musique est un véritable casse-tête : pourquoi notre espèce consacre-t-elle beaucoup de temps et d’énergie à cette activité qui apparemment n’a aucun but concret ?

Sommaire
PDF
Silvia Bencivelli Journaliste scientifique

La musique accompagne l’homme depuis toujours. Comme le dirait Charles Darwin, elle est l’un des dons de l’humanité les plus mystérieux.

Quel est l'intérêt de la musique classique dans les grands magasins, des bandes-son des films ? Quel est le lien entre guitare et séduction ? Pourquoi un bébé se calme et s’endort quand sa maman se met à chanter ? Pourquoi dépensons-nous autant d’argent et d’énergie pour quelque chose d’apparemment si inutile ?

Pour essayer de répondre à ces questions, il faut aller du côté des laboratoires de neurosciences, observer les singes et les autres animaux, observer les nouveau-nés qui écoutent de la musique, et étudier de prêt l’oreille et le cerveau. On peut peut-être y découvrir si la musique nous a donné un avantage évolutif.

Fresque étrusque de la tombe des Léopards à Monterozzi en Italie. © Fresco
Fresque étrusque de la tombe des Léopards à Monterozzi en Italie. © Fresco

En suivant Darwin, nous nous interrogerons donc sur les liens entre musique et langage. Ensuite nous aborderons les effets de la musique sur notre cerveau et sur nos émotions, car si la musique n’était pas le fruit de l’adaptation, les aptitudes musicales pourraient venir de mécanismes auditifs génériques, les composants syntaxiques pourraient venir du langage et les caractères émotionnels pourraient être retrouvés dans d’autres sons d’importance biologique. Nous présenterons les résultats de quelques expériences menées sur les animaux et sur les nouveau-nés, pour comprendre la phylogenèse et l’ontogenèse de l’instinct musical.

A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires