Santé

Migraine : et si elle était génétique ?

ActualitéClassé sous :médecine , migraine , mal de tête

Des chercheurs ont établi une association directe entre la présence de trois gènes et la manifestation de la maladie migraineuse. Des études génétiques sont donc à poursuivre pour permettre peut-être de lever le mystère sur cette pathologie courante.

La migraine aurait-elle une cause génétique ? © Phovoir
  • Tout savoir sur la migraine avec notre dossier complet  

L'Unité Inserm 708 de la Pitié Salpêtrière à Paris vient, en collaboration avec des équipes internationales, d'identifier trois gènes qui seraient associés à une augmentation du risque de migraine. Ce résultat qui ouvre des perspectives importantes, a été obtenu à partir des données génétiques de 23.203 femmes et confirmé par d'autres travaux, menés auprès d'une population masculine.

Les auteurs, en effet, ont identifié des associations directes entre la maladie migraineuse et la présence de variants de trois gènes précis. Il s'agit respectivement des gènes TRPM8, LRP1, PRDM16. « Cette association est observée pour toutes les formes de migraines, ce qui confère à ces résultats une portée générale » explique Tobias Kurthn, directeur de l'Unité 708.

Près de 20 % des Français souffrent de migraine

Ce travail permet également de pénétrer un peu plus avant les mystères de la migraine. « Bien que les mécanismes en restent mal compris et que ses causes sous-jacentes soient difficiles à cerner, l'identification de ces dénominateurs communs permet d'éclairer les origines biologiques de cette maladie, à la fois fréquente et invalidante », souligne Tobias Kurth.

Il encourage la communauté scientifique à mener des études qui permettraient d'expliquer les contributions précises de ces gènes. Selon l'Inserm, près de 20 % de la population française serait concernée par la migraine.

Cela vous intéressera aussi