Santé

Traitement de la migraine

Dossier - Migraine : les secrets des maux de tête
DossierClassé sous :médecine , migraine , migraines

-

La migraine a pour principaux symptômes un mal de tête associé à des problèmes digestifs et parfois des "auras". Bien que des médicaments spécifiques existent, peu de migraineux suivent un traitement approprié.

  
DossiersMigraine : les secrets des maux de tête
 

La crise migraineuse peut être traitée. Mais un traitement de fond est aussi possible en-dehors des périodes de crises.

1. Le traitement de la migraine

Plusieurs médicaments peuvent être utilisés pour traiter la migraine :

  • l'aspirine et le paracétamol, parfois associés à un anti-vomitif ;
  • les anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) ;
  • le tartrate d'ergotamine ou la dihydroergotamine (dérivés de l'ergot du seigle), qui permettent la vasoconstriction ;
  • les triptans sont des agonistes de la sérotonine. Ils se fixent sur certains récepteurs de la sérotonine. Ils ont un effet vasoconstricteur et inhibent l'inflammation. Les triptans n'ont aucun effet sur les auras et ne traitent que la phase douloureuse.

Ergot du seigle (champignon parasite formant des sclérotes : petites masses sombres dans les épis de céréales). Source : UIC Champagne Ardennes, image libre de droits.

2. Le traitement de fond

Seulement 5 à 10 % des migraineux suivent un traitement de fond. Celui-ci dépend des individus. La dihydroergotamine peut être utilisée en traitement de fond. Elle permet de maintenir un tonus vasomoteur stable en limitant les variations de diamètre des vaisseaux sanguins. Des antisérotonines peuvent être prescrites.

La sérotonine a deux rôles dans la migraine, dans la variation du diamètre des vaisseaux sanguins et dans le contrôle de la douleur. Plusieurs anti-sérotonines existent : le méthysegide, le pizotifène, l'oxétorone. Les bêtabloquants peuvent être utilisés ; ils se fixent sur les récepteurs des catécholamines.

Chez les migraineux dont les crises sont déclenchées par certains aliments (voir fiche questions-réponses), on évitera la consommation des aliments "à risque".

Enfin, ceux qui sont sensibles à des facteurs psychologiques pourront recevoir des tranquillisants, mais ils devront chercher à se relaxer et améliorer leurs conditions de vie pour limiter les situations stressantes.