Santé

Fiche questions-réponses : les facteurs déclenchant des migraines

Dossier - Migraine : les secrets des maux de tête
DossierClassé sous :médecine , migraine , migraines

-

La migraine a pour principaux symptômes un mal de tête associé à des problèmes digestifs et parfois des "auras". Bien que des médicaments spécifiques existent, peu de migraineux suivent un traitement approprié.

  
DossiersMigraine : les secrets des maux de tête
 

Un stress ou une contrariété peuvent-ils être à l'origine d'une crise de migraine ?

Les migraineux sont particulièrement sensibles au stress. Pendant un épisode de stress, le taux de catécholamines, comme l'adrénaline ou la noradrénaline, augmente dans le sang. 3 heures avant la migraine au réveil, on observe chez les patients présentant ce type de migraine une augmentation du taux de noradrénaline dans le sang. Il a été montré que les migraineux sont hypersensibles à une autre catécholamine, la dopamine. De façon général, chez les migraineux, les émotions et les contrariétés peuvent influencer la survenue des crises. Ceci peut être dû aux sécrétions de catécholamines et de sérotonine.

La migraine est-elle une maladie typiquement féminine ? Est-elle causée par les hormones ovariennes ?

La migraine touche trois fois plus de femmes que d'hommes. L'idée que les hormones ovariennes soient une cause des migraines découle de plusieurs observations :

  • la migraine démarre souvent aux alentours de la puberté ;
  • beaucoup de femmes constatent que les crises migraineuses ont lieu un peu avant ou juste après le premier jour des règles ;
  • les crises migraineuses disparaissent souvent pendant la grossesse ;
  • certaines migraineuses voient leurs crises disparaître avec la ménopause.

Plus que les hormones ovariennes elles-mêmes, c'est la variation des taux plasmatiques de ces hormones qui semblent constituer un facteur déclenchant des crises. Ainsi, lorsque les taux d'hormones chutent au moment des règles, les crises migraineuses sont courantes.

La migraine est-elle une maladie héréditaire ?

Bon nombre de migraineux ont un proche qui souffre de migraine. Il existe une forme de migraine familiale très rare : la migraine hémiplégique familiale. Il s'agit d'une migraine avec aura caractérisée par l'apparition d'une hémiplégie lors de l'aura. Trois gènes impliqués dans cette migraine ont été identifiés (voir focus recherche). Il est probable que la migraine soit due à certains facteurs de susceptibilité neurovasculaire. Associés à des facteurs environnementaux (alimentation, emploi stressant...), ils conduiraient à la migraine.

Certains aliments peuvent-ils causer une crise migraineuse ?

Plus de la moitié des migraineux souffrent de troubles digestifs pendant leurs crises. Un facteur alimentaire pourrait en être responsable. Certains migraineux voient leurs crises déclenchées par un aliment (vin rouge, fromage, chocolat). Ceci pourrait être dû à des amines proches des catécholamines, la tyramine et la phényléthylamine, présentes dans ces aliments.