Santé

Maladie du hamburger : six enfants hospitalisés

ActualitéClassé sous :médecine , bactérie , intoxication alimentaire

Après l'hospitalisation en France de six enfants présentant une toxi-infection alimentaire à E. coli, l'Agence régionale de santé rappelle les règles d'hygiène pour la consommation de viande hachée. Les steaks incriminés dans cette « maladie du hamburger » sont l'objet d'un rappel en magasin.

« La viande hachée surgelée doit être cuite sans décongélation préalable » rappelle l'ARS. © Phovoir

Six enfants âgés de 20 mois à 8 ans ont été hospitalisés au CHU de Lille pour une intoxication alimentaire grave provoquée par une bactérie du type Escherichia coli. La consommation de viande hachée serait en cause. L'un des enfants aurait déjà quitté l'hôpital et l'état de santé des cinq autres est jugé sérieux mais stable, le pronostic vital n'étant pas engagé. À priori, ces toxi-infections alimentaires n'ont rien de commun avec l'épidémie qui a sévi ces dernières semaines en Allemagne.

« Les premiers résultats des enquêtes alimentaires réalisées auprès des familles ont permis d'identifier le seul aliment consommé en commun par quatre des cinq enfants, explique l'Agence régionale de santé (ARS) du Nord - Pas-de-Calais. Il s'agit de steaks hachés de bœuf surgelés, de la marque Steaks Country en vente dans des magasins Lidl. »

Dans l'attente des résultats de l'enquête sanitaire en cours, les autorités ont demandé au fabricant, la société SEB basée à Saint-Didier (Haute-Marne) de procéder au rappel des produits concernés. « Ce produit est vendu en boîtes de 1 kilo (10 steaks de 100 grammes) avec une date limite de consommation (DLC) aux 10, 11 et 12 mai 2012. Des affichettes seront mises en place dans les magasins potentiellement concernés », précise l'Agence. Le fabricant demande « aux personnes qui détiendraient ces produits de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente où ils ont été achetés ».

La toxi-infection alimentaire appelée « maladie du hamburger » provient généralement d'une consommation d'aliments crus, comme du fromage. © DR

Les conseils à suivre pour éviter les intoxications alimentaires

Chaque année en France, 70 à 100 personnes, des enfants en majorité, sont touchés par un syndrome hémolytique et urémique (SHU). Également appelé « maladie du hamburger », le SHU est provoqué par la souche Escherichia coli O157:H7. Généralement la contamination provient de l'ingestion d'aliments crus ou peu cuits : viande hachée, lait non pasteurisé, fromage... Toutefois, rien ne permet aujourd'hui d'affirmer que cette souche est bien en cause, le sérotype du colibacille responsable de ces cas n'ayant pas encore été formellement identifié.

À titre général, rappelons quelques règles d'hygiène qui doivent toujours être respectées lors de la préparation de produits à base de viande hachée. L'Agence régionale de santé du Nord - Pas-de-Calais rappelle ainsi que « la viande hachée surgelée doit être cuite sans décongélation préalable. La cuisson à cœur permet de prévenir les conséquences d'une contamination par E. coli, la bactérie étant détruite par une température de 65 °C ».

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi