Une infection urinaire est une infection qui siège au niveau d'un organe de l'appareil urinaire : l'urètre, la vessie et les reins. Très fréquentes chez les jeunes femmes, elles n’en sont pas moins désagréables. Si de nombreuses études ont déjà mis en avant les bienfaits du cranberry pour en venir à bout, une croyance populaire accorde aux feuilles de fraises les mêmes vertus. Qu'en est-il réellement ?
Cela vous intéressera aussi

Un besoin anormalement fréquent d'uriner, sans augmentation du volumevolume global de l'urine produite, des douleursdouleurs dans le bas ventre, une sensation de brûlure au moment de la mictionmiction sont des signes typiques d'une infection urinaireinfection urinaire. Parfois même, une fièvrefièvre peut survenir. Dans plus de 80 % des cas d'infection urinaire, le germegerme en cause est une bactériebactérie intestinale de type Escherichia coli.

Une efficacité qui reste à prouver

Même si la croyance populaire accorde des vertus non négligeables aux feuilles de fraise, les preuves scientifiques restent aux abonnés absents. Pour autant, une chose est certaine, leur richesse en sels minérauxminéraux, en flavonoïdesflavonoïdes, en oxydants et aussi en vitamine Cvitamine C, pourrait stimuler le système immunitairesystème immunitaire et aider à lutter contre certaines infections, dont les infections urinaires.

Infusion ou décoction de feuilles de fraises

Si vous décidez de consommer les feuilles de fraisesfraises en breuvage, il vous faudra respecter un cérémonial. Veillez à les cueillir jeunes. Dès lors qu'elles deviennent vert foncé, elles sont dotées d'une amertume peu appréciée. En les laissant sécher, elles garderont ce léger parfum caractéristique. En infusioninfusion ou en décoction, à raison de deux à trois verresverres par 24 heures, elles sont ainsi recommandées par les phytothérapeutes pour soulager les troubles urinaires.