Santé

En bref : le Diane 35 retiré du marché le 21 mai prochain

ActualitéClassé sous :médecine , Diane 35 , AMM

Le médicament Diane 35 et ses génériques ne pourront plus être vendus à partir du 21 mai prochain. La décision intervient suite à l'analyse des bénéfices et des risques par l'Agence nationale de sécurité du médicament, qui considère les effets indésirables trop graves pour les avantages encourus.

Après enquête, l'ANSM a décidé de retirer le Diane 35 et tous ses génériques du marché. L'agence sanitaire considère que les médicaments, utilisés dans le traitement de l'acné ou comme contraceptif oral, s'avèrent trop dangereux. © Tomsza, StockFreeImages.com

La suspension de l'autorisation de mise sur le marché (AMM) de Diane 35 et de ses génériques interviendra le 21 mai 2013, indique l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Cette décision intervient en raison d'un risque thromboembolique veineux accru chez les femmes traitées.

Ces médicaments sont indiqués dans le traitement de l'acné chez la femme, mais sont également utilisés comme contraceptifs oraux. Mais suite au signalement d'effets indésirables graves, et même de plusieurs décès, les autorités sanitaires françaises ont décidé de les retirer de la vente.

« Compte tenu de leur efficacité modérée dans le traitement contre l'acné et de leur risque thromboembolique veineux, l'ANSM considère que le rapport bénéfice/risque de Diane 35 et de ses génériques est défavorable », indique l'agence. Cette suspension intervient donc dans trois mois et en attendant, les professionnels de santé sont appelés à cesser de prescrire ou de renouveler les traitements par Diane 35.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi