Santé

Antibiotiques : les États-Unis prêts à réduire les doses dans les élevages

ActualitéClassé sous :médecine , antibiotique , utilisation des antibiotiques

Comme elle l'avait annoncé en janvier, la FDA a pris des mesures pour réduire la consommation de certains antibiotiques dans les élevages américains. S'ils pourront être utilisés à titre thérapeutique, ces médicaments ne le seront plus pour favoriser la production de viande. Un pas important alors qu'on redoute de plus en plus les dangers de bactéries résistantes.

Face à la recrudescence de cas de bactéries résistantes aux antibiotiques, les autorités sanitaires américaines ont décidé de prendre des mesures dans l'agriculture. La FDA demande donc une diminution des doses de certains médicaments, à l'exception des situations pathologiques. © Eric Gevaert / www.shutterstock.com

L'Agence américaine des produits alimentaires et des médicaments (FDA) a dévoilé mercredi des mesures facultatives pour réduire l'utilisation de certains antibiotiques dans l'élevage du bétail, qui contribue à la résistance humaine à ces traitements.

Selon cette initiative, certains antibiotiques ne seront plus utilisés à des fins de production de viande, explique la Food and Drug Administration dans un communiqué. Ces antibiotiques resteront toutefois disponibles pour empêcher, contrôler et traiter des infections chez les animaux d'élevage, ajoute la FDA.

« Cette nouvelle stratégie vise à faire en sorte que les éleveurs et les vétérinaires soignent les animaux tout en garantissant que les antibiotiques dont la population a besoin restent sûrs et efficaces », a déclaré la directrice de la FDA, le docteur Margaret Hamburg.

Certains antibiotiques sont utilisés massivement dans l'agriculture parce qu'ils augmentent la production de viande. Ils contribuent malheureusement à favoriser la résistance bactérienne aux médicaments. © Dreamstock | Stock Free Images & Dreamstime Stock Photos

Veau, vache, cochon, couvée : adieu aux antibiotiques

Ces mesures font suite à la décision de la FDA annoncée début janvier de limiter à partir d'avril l'utilisation de certains antibiotiques, dont surtout les céphalosporines, chez les bovins, les porcs et les volailles.

Il est établi que tout usage d'antimicrobiens, à la fois chez les humains et les animaux, contribue au développement de la résistance aux antibiotiques, souligne la FDA. Il est de ce fait important d'utiliser ces médicaments seulement quand cela est médicalement nécessaire, ajoute l'agence.

À cette fin, la FDA a publié trois documents sur l'utilisation « judicieuse » des antibiotiques, dont le premier recommande aux éleveurs une élimination progressive de médicaments.

Le second document vise à aider les laboratoires pharmaceutiques à retirer volontairement de leur production des antibiotiques à destination de l'élevage et à en modifier les règles de commercialisation pour y inclure l'obligation d'une utilisation sous supervision vétérinaire.

Le troisième est une directive vétérinaire réglementant l'alimentation du bétail et détaillant les conditions dans lesquelles les vétérinaires peuvent autoriser l'utilisation de certains médicaments dans les aliments.

Cela vous intéressera aussi