Santé

Antibiotiques : la consommation en France est préoccupante

ActualitéClassé sous :médecine , antibiotique , médicament

Après une baisse de la consommation d'antibiotiques en France, les chiffres sont à la hausse depuis 2005. Une consommation à surveiller car les nouvelles molécules se font rares et la résistance aux antibiotiques se répand rapidement.

L'Afssaps va sûrement organiser de nouvelles campagnes de pub afin de diminuer la consommation d'antibiotiques. © DR

Selon un rapport publié par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), la consommation d'antibiotiques en France aurait baissé de 16 % entre 1999 et 2009. Ce document met toutefois en évidence quelques signes préoccupants : « une reprise de la consommation depuis 2005, un faible nombre de nouvelles molécules et un recours accru à certaines classes d'antibiotiques, qu'il conviendrait de préserver ».

En 2009, près de 157 millions de boîtes d'antibiotiques ont été vendues en France, pour un chiffre d'affaires de 852 millions d'euros. « La médecine de "ville" concentre 87 % du nombre de boîtes vendues, et 80 % (en valeur) du chiffre d'affaires total. », précise l'Afssaps.

Sur les dix dernières années, la consommation globale des antibiotiques a diminué de 16 %. « Ce mouvement de baisse, observé tant en ville qu'à l'hôpital, a surtout été sensible au cours des cinq premières années. Une légère tendance à la reprise se fait jour depuis 2005. »

Malgré un slogan bien retenu, les antibiotiques sont encore trop consommés en France. © DR

La France, mauvais exemple

Par ailleurs, malgré la diminution des ventes d'antibiotiques en ville - la plus importante observée sur le Vieux continent -, la France reste nettement au-dessus de la moyenne européenne. Elle se classe même parmi les pays présentant la plus forte consommation.

Les auteurs du rapport pointent du doigt le nombre désormais réduit d'antibiotiques disponibles. « L'arrivée de nouvelles molécules est très faible. Cette situation est préoccupante. » En pratique et faute d'antibiotiques suffisamment efficaces, les médecins sont déjà confrontés à des infections susceptibles de menacer le pronostic vital des patients. Par ailleurs, le développement des résistances aux antibiotiques ne cesse de prendre de l'ampleur.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi