Encore une fois, l'artiste se fond parfaitement avec l'animal qu'elle incarne : il s'agit cette fois d'un diodon, aussi surnommé « poisson-hérisson », à cause de ses pics et de sa capacité à gonfler. À ne pas confondre avec le poisson-globepoisson-globe, auquel il ressemble mais qui ne dispose pas de piquants ! Les cheveux de la photographe, hérissés de pointes, reproduisent à merveille l'aspect de poissonpoisson si particulier. L'expression surprise du visage et le mouvementmouvement des lèvres, additionnés aux couleurscouleurs travaillées par du maquillage et la retouche photo, contribuent aussi à créer une impression de symbiose parfaite entre la femme et l'animal. © Flora Borsi