Planète

Défense et reproduction des oursins

Dossier - Les échinodermes, de l'étoile de mer aux oursins
DossierClassé sous :zoologie , oursins , échinoderme

-

Des formations récifales, uniques à la Réunion, abritent des milliers d'organismes. Parmi eux, les échinodermes, qui comptent environ 5.900 espèces différentes.

  
DossiersLes échinodermes, de l'étoile de mer aux oursins
 

Les échinides sont donc des créatures particulières. Qu'en est-il de leur reproduction et de leur mode de défense face aux prédateurs ?

Échinide au milieu des coraux. © Philippe Mespoulhé

Les espèces irrégulières absorbent le sédiment de leur milieu et digèrent les composants organiques et évacuent le « sable » par les voies naturelles. Les oursins réguliers se servent de leur appareil buccal lanterne d'Aristote pour râper les algues des rochers.

Le dimorphisme sexuel est plus ou moins marqué selon les groupes.

La reproduction des oursins

La période de reproduction, cyclique, est étroitement liée à la température et aux explosions planctoniques générales. La fécondation externe et aléatoire se passe en pleine eau (avec certaines nuances pour les espèces incubantes des régions polaires).

Oursin mort et oursin vivant (genre echinometra). © Philippe Mespoulhé

La défense des oursins face aux prédateurs

Les oiseaux, les crustacés, les mollusques, d'autres échinodermes (notamment les étoiles de mer), les annélides sont les principaux prédateurs des oursins. Le camouflage, l'évitement actif (vie nocturne) et une défense active (émission de toxine pour certaines espèces) reflètent les principaux modes de défense de ce groupe.