Planète

Anne de Montmorency, homme puissant de la Renaissance

Dossier - Tourisme dans le Val-d'Oise
DossierClassé sous :géographie , Val-d'Oise , Montmorency

-

Le Val-d’Oise est traversé par la rivière qui lui donne son nom, et qui a inspiré des peintres comme Van Gogh. Le département abrite aussi de belles forêts et des lieux fameux, comme le fort de Montmorency, l'abbaye de Royaumont ou le château d'Écouen.

  
DossiersTourisme dans le Val-d'Oise
 

Né à Chantilly le 15 mars 1493, le connétable Anne de Montmorency est mort à Paris le 12 novembre 1567. Il est duc et pair de France, maréchal, grand maître de France, baron des Baux et connétable, mais aussi émule de Bayard et ami de François Ier.

Détail du gisant du Connétable Anne de Montmorency (1493-1567). © Jebulon, Wikimedia commons, DP
Anne de Montmorency, portrait par Léonard Limosin (1556), émail conservé au musée du Louvre, à Paris. © insecula.com, DP

Anne est le filleul de la reine Anne de Bretagne, qui lui donne son prénom, et est élevé au château d'Amboise avec le futur François Ier. Il se retrouve négociateur dans le traité de Madrid (1526), qui met fin à la première guerre de François Ier et de Charles Quint. Il est alors nommé grand maître de France et gouverneur du Languedoc. Cependant, en opposition avec Anne de Pisseleu, favorite du roi, il tombe en disgrâce en 1541.

L'avènement d'Henri II lui rend sa puissance, partagée avec les Guise. Cependant, il ne peut empêcher les Guise de provoquer une rupture, avec Charles Quint puis avec Philippe II.

Montmorency dirigera le siège du Havre contre les Anglais. Il est mortellement blessé à la seconde bataille de Saint-Denis (1567). Créé duc et pair en 1551, Anne de Montmorency était devenu un des plus puissants seigneurs de France. Il eut 12 enfants.

Pour en savoir plus sur la vie d'Anne de Montmorency, vous pouvez lire Anne de Montmorency, grand maître et connétable de France, à la cour, aux armées et au conseil du roi François Ier, de Francis Decrue de Stoutz, Paris, 1885. Réimpression : Megariotis reprint, Genève, 1978.