Planète

Les consommateurs sont prêts

Dossier - L'estocade aux sacs jetables
DossierClassé sous :développement durable , Incontournables , sac jetable

-

Les sacs de caisse en plastique, non biodégradables, sont devenus les symboles insupportables d'une société de consommation dite du «Jetable » qui pour une utilisation minime met en danger toute la chaîne de la vie pendant des centaines d'années.

  
DossiersL'estocade aux sacs jetables
 

Largement adopté par les consommateurs, le sac réutilisable est la première alternative. Dans son communiqué de presse du 30 novembre 2004, la FCD - la Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution - annonçait : « L'objectif initial était d'atteindre une réduction de la distribution de sacs de 5 % par an, sur 3 ans. Fin septembre 2004, la baisse moyenne du volume de sacs distribués, toutes enseignes confondues, est de 15 %. Ce qui avait été prévu sur 3 ans a donc été obtenu en seulement une année». Ceci laisse donc augurer des résultats encore meilleurs dans les deux ans à venir. Pourtant, la réduction semble aujourd'hui stagner.

Pourquoi la réduction n'est-elle pas plus importante ? Des consommateurs réagiraient négativement à cette politique de réduction d'impact environnemental. Qu'en est-il exactement ?

D'après un sondage réalisé par le CSA pour le WWF, fin avril 2005, 83 % des Français jugent positif le fait que « certains supermarchés et magasins ne donnent plus de sacs plastique jetables à leurs clients afin de réduire les pollutions que créent ces sacs ».79 % des français ont déjà adopté une alternative durable au sac jetable. En outre, les21 % restants sont à 89 % prêts à adopter un sac ou un cabas réutilisable. Ce sont donc 97 % des Français qui sont potentiellement disposés à se défaire du sac jetable !

Une réduction bien plus importante de la consommation de sacs jetables est donc possible. Il appartient aux consommateurs de transformer leurs déclarations en comportements et bien sûr aux distributeurs de faciliter cette transition notamment en continuant de sensibiliser leurs clients et les hôtesses de caisse, relais de la démarche, et de proposer des alternatives concrètes.

Utiliser un sac réutilisable est bien, le réutiliser est indispensable afin que cette solution soit environnementalement satisfaisante. Il est donc nécessaire, non seulement de continuer la sensibilisation mais aussi de développer le réflexe de se munir de son sac réutilisable en allant faire les courses. L'intérêt n'est pas de vendre un maximum de sacs.

Quelques idées pour aider à développer ce réflexe.

Des incitations : bons de réduction sur des produits AB et/ou commerce équitable au xème passage en caisse du sac, Points supplémentaires sur la carte de fidélité du magasin lors du passageen caisse, Des objets « pense-bête » : jeton de caddie, magnet pour réfrigérateur... Un bloc-notes en papier recyclé pour les listes de courses avec un message incitant à la réutilisation, En cas d'oubli, prêt d'un sac consigné.

97 % des français sont prêts à arrêter l'utilisation des sacs jetables.
83 % des français jugent positif le fait que certains magasins ne donnent plus de sacs plastiques jetables
79 % des français ont déjà adopté une alternative durable au sac jetable