Planète

Mouflon de Dall

DéfinitionClassé sous :zoologie , Bovidé , herbivore
Photo d'un mouflon de Dall. © David McMaster - GNU FDL Version 1.2

Mouflon de Dall (Nelson 1884) - Ovis dalli

  • Ordre : Artiodactyla
  • Famille : Bovidae
  • Sous-famille : Caprinae
  • Genre : Ovis
  • Taille : 1,20 à 1,30 m (hauteur au garrot 0,80 m - longueur des cornes 0,85 à 1,25 m)
  • Poids : 25 à 50 kg
  • Longévité : 15 ans

Statut de conservation UICN : LC Préoccupation mineure 

Description du mouflon de Dall

Il existerait deux sous-espèces du mouflon de Dall. Mais cette distinction est contestée car les analyses génétiques ne déterminent pas de différences entre les populations. Celle qui vit dans l'extrême nord (Ovis dalli dalli) a un pelage blanc pour se confondre avec le paysage alpin enneigé, tandis que celle qui vit plus au sud (Ovis dalli stonei) arbore un poil brun sombre pour mieux passer inaperçu dans les environnements boisés. Il s'agirait donc de la même espèce dont les groupes ont divergé pour être moins vulnérables face aux prédateurs. On pensait que la population de mouflons fannins (Ovis dalli fannini) était née de l'hybridation des deux premières, mais son isolement géographique datant de la dernière glaciation dément cette hypothèse. Le mouflon fannin également appelé mouton ensellé, a une tête, le cou et le croupion blancs et le corps gris. Les mâles du mouflon de Dall possèdent de longues cornes de couleur ambrée, recourbées en spirales et pointant vers l'avant. Elles sont plus courtes chez les femelles.

Groupe de mouflons de Dall. © Joe n bloe - domaine public

Habitat du mouflon de Dall

Le mouflon de Dall peut occuper des biotopes différents dans la zone subarctique qu'il occupe, mais il ne vit que dans les zones escarpées de montagne qui leurs procurent des refuges contre les prédateurs. On le trouve au Yukon en Alaska, dans le Territoire du nord-ouest au Canada et dans le nord de la Colombie britannique.

Comportement du mouflon de Dall

Durant le printemps et l'été, le mouflon de Dall nomadise sur les pelouses alpines et passe le plus clair de son temps à s'alimenter afin de reconstituer sa masse graisseuse en prévision de l'hiver. Il recherche les pâturages dépourvus de neige et les salines. Dès l'automne, il redescend dans les vallées, s'exposant ainsi aux attaques des loups, des coyotes ou des grizzlis. Il vit en groupes familiaux constitués de femelles et de jeunes de l'année au sein desquels chaque membre tient sa place. Les mâles vivent en petits groupes et ne retrouvent les femelles qu'au moment du rut. Le mouflon est un animal sociable, et les seuls heurts ont lieu lors de la période de reproduction quand les béliers dominants combattent pour défendre leur harem. Ils se projettent alors l'un contre l'autre tête en avant et s'entrechoquent les cornes jusqu'à ce que le plus faible mette le genou à terre.

Mouflon mâle. © M&MAinAK - public domain

Reproduction du mouflon de Dall

Les accouplements ont lieu durant les mois de novembre et décembre. Au printemps, les femelles mettent bas un seul agneau au terme d'une gestation d'environ six mois. Le petit pèse 3 à 4 kilos à la naissance. La mortalité des jeunes atteint 40 à 50 % car ces derniers sont les proies privilégiées des aigles. Ils sont sevrés au bout d'un an et atteignent la maturité sexuelle au bout d'un an et demi à deux ans.

Chevreaux. © Mike Boylan, U.S. Fish and Wildlife Service - domaine public

Régime alimentaire du mouflon de Dall

Le mouflon de Dall mange de l'herbe, des jeunes pousses qu'il peut chercher sous 30 centimètres de neige à la mauvaise saison, en grattant à l'aide de ses sabots. 

Menaces sur le mouflon de Dall

Bien qu'il ait été chassé à outrance lors de la ruée vers l'or, le mouflon de Dall s'est remis des massacres dont il a été victime, et n'est pas classé comme menacé. Ses populations sont stables.

Cela vous intéressera aussi