Le cisaillement vertical du vent géostrophique ne se produit que pour une atmosphère barocline. Dans le cas d'une atmosphère barotrope (a), la variation de température ne se retrouve qu'au sol. Ainsi la variation de pression en altitude ne provoque pas de variation du vent géostrophique. En revanche dans une atmosphère barocline (dont la densité change selon la pression), la relation du vent thermique provoque un cisaillement vertical du vent. © Nedtheprotist, DP

Planète

Vent thermique

DéfinitionClassé sous :météorologie , vent , vent géostrophique

L'équilibre du vent thermique rend compte du cisaillement vertical du vent géostrophique, qui naît d'une variation de pression sur le plan horizontal. Mais parfois, sur une surface isobare (où la pression est égale en tout point), une variation de température peut entraîner une variation verticale du vent géostrophique, c'est la relation du vent thermique.

Naissance du courant-jet et vent thermique

Le courant-jet est un vent d'ouest permanent qui se trouve à la limite supérieure de la troposphère. Il est généré par le mécanisme du vent thermique. En effet, sur une surface isobare, il existe une différence de température entre l'équateur et les pôles. Ce gradient de température entraîne en altitude une variation de pression (c'est la loi des gaz parfaits) qui génère un cisaillement vertical du vent, qui atteint son maximum à la limite de la troposphère. Ainsi, en altitude, le gradient de pression va du nord vers l'équateur. La direction du vent est donc, d'après la règle de Buys-Ballot, perpendiculaire au gradient de pression et orienté vers l'est.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi