Planète

Bilatérien

DéfinitionClassé sous :classification du vivant , zoologie , biologie animale
 
L’essentiel des animaux, notamment les papillons, sont des bilatériens, à l’exception des cnidaires (méduses, anémones de mer etc.), les cténophores ou encore les éponges. © Captain-tucker, Wikipédia, CC by-sa 3.0

L'infrarègne des bilatériens comprend l'essentiel des embranchements des animaux dotés à un moment ou un autre de leur développement d'une symétrie bilatérale. Ce groupe s'oppose aux radiés, dotés de deux feuillets embryonnaires et d'une symétrie radiale.

Caractéristiques des bilatériens

Les bilatériens sont en général organisés autour de trois axes : antéropostérieur, dorsoventral et médiolatéral. Il existe des exceptions comme les échinodermes (oursins et étoiles de mer), qui ne présentent une symétrie bilatérale que lors de leur stade larvaire ou les gastéropodes (escargots), chez qui les organes internes ont perdu leur symétrie.

Néanmoins, il existe d'autres caractéristiques propres aux bilatériens, telles que la présence de trois feuillets embryonnaires (ectoderme, mésoderme, endoderme) ainsi que la présence de deux orifices de part et d'autre du système digestif (bouche et anus), à l'origine d'une digestion extracellulaire. Enfin, le système nerveux s'organise en ganglions nerveux ou en cerveau.

Les types de bilatériens

Les bilatériens se divisent en deux groupes. D'une part les protostomiens, comme les insectes, chez qui la bouche se forme avant l'anus. Les vertébrés, dont les Hommes, sont quant à eux des deutérostomiens, avec l'anus qui apparaît avant.

Cela vous intéressera aussi