Voici la seule espèce de mammifère constamment enceinte

Classé sous :Wallabys bicolores , enceinte , grossesse

Les wallabys bicolores n'ont pas le temps. Non seulement cette espèce de marsupial a deux utérus, mais elle peut les utiliser en même temps, pour deux embryons de père différent. Cette faculté, décrite dans une étude parue dans PNAS, leur permet d'être constamment enceinte. Un enchaînement perpétuel de grossesses tout au long de leur vie. Il s'agit du seul et unique mammifère à être capable de cette prouesse. Bien que le lièvre d'Europe soit également capable de commencer une nouvelle grossesse avant la fin de celle en cours.

Pour atteindre ce rythme de naissance, les wallabys bicolores ont optimisé la spécificité des marsupiaux. En effet, les marsupiaux donnent naissance à des bébés pas totalement terminés, qui finissent de se développer dans leur poche ventrale. Chez certaines espèces, il existe des « files d'attente » pour la progéniture, puisque le développement d'un embryon peut être temporairement arrêté. 

Chez les wallabys bicolores, cette file d'attente conduit à un cycle sans fin. Tout d'abord, deux embryons peuvent se développer en même temps, chacun dans un utérus. Mais une fois qu'un des fœtus est transféré dans la poche, et qu'il atteint un stade de développement suffisamment avancer pour être allaité, le second embryon est mis en pause. C'est-à-dire que son développement s'arrête temporairement, en attendant que l'aîné soit capable de sortir de la poche. A ce moment-là, le développement du cadet reprend, puis il est à son tour transféré dans la poche. Mais sa mère n'aura pas attendu pour s'accoupler de nouveau. Ainsi, un embryon sera déjà en train de se former. 

Dès lors, « les femelles sont constamment enceintes tout au long de leur vie » explique Brandon Menzies, chercheur à l'Université de Melbourne, et co-auteur de l'étude. « Elles s'accouplent et forment un nouvel embryon un ou deux jours avant la fin de leur grossesse en cours. »

Les wallabys bicolores possèdent deux utérus. © Susan flashman, Adobe Stock