Étrangeté du vivant : un ver marin déploie une horrible « trompe » pour capturer ses proies !

Classé sous :ver , ver marin , invertébré

[EN VIDÉO] L'horrible trompe d'un ver marin  Les némertes sont connus pour le proboscis, sorte de harpon gluant, qu'ils dégainent pour chasser leurs proies, d'autres vers et des mollusques, au fond des océans. L'invertébré peut aussi le sortir lors d'une situation stressante, comme c'est probablement le cas ici. 

Les némertes ou « vers rubans » sont des invertébrés marins carnassiers qui ont une technique de chasse plutôt écœurante. Celui filmé ici appartient probablement au genre des Gorgonorhynchus, il est connu pour dévaginer son proboscis, le tube ramifié blanc que l'on voit sur les images. L'organe fonctionne comme un harpon gluant et collant qui permet aux vers rubans de capturer leurs proies, des vers et des mollusques, et de les ramener vers leur bouche avant de les avaler tout rond.

Si l'on a l'impression que le ver « vomit » par la bouche son proboscis, il est en réalité stocké dans une cavité spéciale située au-dessus de son tube digestif et appelée rhynchocoele. Dans le cas présent, le ver n'a pas voulu dévorer la main de cet homme, mais a dégainé son proboscis en réponse à la situation stressante qu'il est en train de subir - hors de l'eau et prêt à servir d'appât de pêche.

Le proboscis ramifié du ver ruban. © Jukin media (capture d'écran)