La collision entre deux navires à une trentaine de kilomètres au nord la Corse ce dimanche 7 octobre a entraîné une importante fuite de carburant. Lundi matin, le satellite de l'ESAESA Sentinel 1A, appartenant à la mission d'observation de la terreobservation de la terre Copernicus, a capturé une image de la nappe de carburant formant un ruban noir dans la Méditerranée. Elle s'étirait alors sur environ 20 km de long. Les opérations de dépollutiondépollution réalisées conjointement par des navires français et italiens sont en cours.

Les jumeaux Sentinel 1A et 1B participent au service de détection et de surveillance par satellite des marées noiresmarées noires dans les eaux européennes, appelé CleanSeaNet. Ils sont capables de les repérer grâce à leur radar à synthèse d'ouverturesynthèse d'ouverture. L'instrument émet des ondes électromagnétiquesondes électromagnétiques qui sont réfléchies par les vaguesvagues. En revanche, les nappes de carburant réfléchissent moins bien la lumièrelumière et apparaissent comme des taches noires. L'ESA précise que les autres zones sombres peuvent correspondre à des eaux très calmes, de faible réflectivité.