Étrangeté du vivant : ce drôle de poisson avec des « mains » est malheureusement déclaré éteint

Classé sous :poisson , espèce éteinte , IUCN

Vous n'avez sûrement jamais vu l'espèce de poisson Sympterichthys unipennis, même si vous avez déjà plongé dans les eaux de la Tasmanie dans lesquelles il vit. Et pour cause, ce poisson à l'aspect étrange vient d'être officiellement déclaré éteint par l’IUCN (International Union for Conservation of Nature) après 200 ans sans qu'aucun spécimen ne soit observé.

Sympterichthys unipennis était hors du commun. Il appartenait au groupe des poissons « à mains » (famille des Brachionichthyidae), surnommés ainsi à cause de la forme de leurs nageoires pectorales rappelant des doigts. Plutôt que de nager, ces poissons-là ont choisi de marcher sur le fond de l'océan à l'aide de leurs « mains ».

Sur cette vidéo, on peut observer l'espèce Thymichthys politus utiliser ses « mains » pour avancer sur le sol.

Il possédait aussi une impressionnante nageoire dorsale qui partait du haut de la tête, semblable à une corne. Malheureusement, il n'existe aucune photo de Sympterichthys unipennis permettant de connaître ses caractéristiques.

Autrefois abondant dans les eaux australiennes, les dernières expéditions pour observer Sympterichthys unipennis dans son milieu naturel ont été infructueuses. L'IUCN a donc décidé de déclarer l'espèce éteinte. C'est la première espèce de poisson osseux considérée comme éteinte de l'ère moderne. Les 14 autres espèces de poissons à mains semblent aussi sur la brèche. Par exemple, Brachiopsilus ziebelli n'a pas donné signe de vie depuis 2007.

Une représentation de Sympterichthys verrucosus, une espèce cousine de Sympterichthys unipennis, datant de 1921, permet d'imaginer l'aspect de ce poisson à main désormais éteint. © G.Hassell and Son
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Ce poisson retient sa respiration sous l’eau !  Le poisson-coffre ne respire pas régulièrement avec ses branchies mais stocke l’eau dans ses joues sans inhaler ou expirer pendant plusieurs minutes. Un phénomène unique chez les poissons.