Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Kézako : comment naissent les mirages ? Parfois, nos yeux sont abusés par des phénomènes étranges laissant entrevoir des formes ou des objets qui ne sont pas à leur place : ce sont les mirages. Durant cet épisode de Kézako, Unisciel et l’université de Lille 1 lèvent le voile sur ce phénomène et ses origines.

Ce dimanche 18 septembre, les côtes de Marseille ont pris des allures de forteresse, avec d'étranges remparts semblant entourer le littoral. Pour autant, rien de tout cela n'est réel !

Les incroyables (et faux) remparts de Marseille le 18 septembre. © Christine Bernard
Les incroyables (et faux) remparts de Marseille le 18 septembre. © Christine Bernard

Il s'agit d'un phénomène optique appelé Fata Morgana, qui fait partie de la catégorie des mirages. Il existe en tout trois catégories de mirages :

  • le mirage inférieur dit « chaud » qui fait apparaître un objet d'altitude plus bas que la réalité,
  • le mirage supérieur dit « mirage froid », qui fait apparaître un objet déformé, étiré, et beaucoup plus grand , 
  • la Fata Morgana qui combine plusieurs couches d'inversions de températuresinversions de températures et donne des apparitions d'objets lointains superposés.
La Fata Morgana de Marseille. © Christine Bernard
La Fata Morgana de Marseille. © Christine Bernard

La Fata Morgana est un mirage double, lié à la superposition d'airair chaud et froid. Les rayons lumineux sont alors perturbés et se déforment. On observe souvent des tours allongées par les couches d'inversion, ou des plateaux élargis, superposés en piles grâce aux couches d'air plus chaud. C'est d'ailleurs en Méditerranée que le phénomène a été décrit pour la première fois, au Moyen-Âge.  

La Fata Morgana de Marseille. © Christine Bernard
La Fata Morgana de Marseille. © Christine Bernard
La Fata Morgana de Marseille. © Christine Bernard
La Fata Morgana de Marseille. © Christine Bernard
La Fata Morgana de Marseille. © Christine Bernard
La Fata Morgana de Marseille. © Christine Bernard