Planète

Primates en péril

ActualitéClassé sous :zoologie , espèce menacée , espèce en danger

-

Vingt-neuf pour cent des espèces de primates du monde sont menacées d'extinction durant ce siècle ! C'est le résultat d'une étude internationale, qui vient dêtre publiée à l'occasion d'un congrès de primatologues.

L'orang-outan, quatre fois répertorié primate en danger d'extinction. Crédit IUCN/SSC

114 des 394 espèces de primates connues aujourd'hui risquent de disparaître, d'après le recensement effectué par le IUCN/SSC Primate Specialist Group, la Species Survival Commission (SSC) et l'International Primatological Society (IPS), en collaboration avec Conservation International (CI). Les menaces sont principalement la destruction de la forêt tropicale, la chasse commerciale, y compris à de fins d'exportation de leur viande, mais aussi les conséquences du réchauffement climatique. Une liste des 25 primates les plus menacés vient d'être publiée pour la quatrième fois (après celles de 2000, 2002, 2004 et 2007) par le 21ème congrès de l'International Primatological Society à Entebbe (Uganda), dressée par 60 chercheurs de 21 pays.

Parmi ces primates, le colobe rouge de Miss Waldron (Procolobus badius) originaire de Côte d'Ivoire et du Ghana, n'a plus été observé depuis plusieurs années et les experts craignent que l'espèce se soit déjà éteinte.

Le suberbe Colobe rouge de Miss Waldron, probablement disparu à jamais. Crédit : The Atkins Institute of Extinct Animals

Quant à Nomascus hainanus, ou gibbon de Chine, seuls quelques douzaines d'individus occupent encore les îles Hainan, tandis qu'un Loris du Sri Lanka (Loris tardigradus nycticeboides) n'a été aperçu qu'à quatre reprises depuis 1937.

Loris tardigradus nycticeboides. Crédit : loris-conservation.org.

Selon Russell A. Mittermeier, directeur du IUCN/SSC Primate Specialist Group, c'est en Asie que la situation est la plus critique, les animaux étant décimés par la chasse et le braconnage, mais aussi au commerce des singes à des fins commerciales y compris thérapeutiques. Même des espèces récemment découvertes sont directement menacées par la perte de leur habitat et pourraient disparaître très rapidement, déclare-t-il en substance. Et il ajoute que l'ensemble des individus survivants des 25 espèces les plus menacées pourraient être aisément rassemblés sur la surface d'un terrain de football...

Au sein du système écologique, les primates non humains jouent un rôle important dans l'équilibre naturel, et contribuent à la bonne santé de leur écosystème tant dans leur rôle de prédateurs que de disséminateurs des graines des espèces végétales.

Huit espèces de primates, dont l'orang-outan d'Indonésie (Pongo abelii) et le gorille de la rivière Cross (Gorilla gorilla diehli), sont également apparus sur les trois listes précédentes. Six autres espèces apparaissent pour la première fois, dont un tarsier d'Indonésie récemment découvert qui n'a même pas encore reçu de nom officiel.

Madagascar et le Viêt-Nam se partagent le record de détenir chacun quatre espèces de primates en danger, l'Indonésie trois, le Ski Lanka, la Tanzanie, la Côte d'Ivoire, le Ghana et la Colombie deux. Au total, 11 espèces sont asiatiques, 7 africaines, 4 malgaches et 3 proviennent d'Amérique du Sud. On notera aussi que les primates non humains les plus menacés vivent là où habitent aussi leurs cousins humains...

Le "Top 25" des espèces de primates en danger.

Voici la liste publiée pour l'année 2007 par l'International Primatological Society (avec la dénomination latine et le nom français quand il existe) :

1. le Grand hapalémur (Prolemur simus), Madagascar,

2. le Lémurien à collier blanc (Eulemur albocollaris) Madagascar,

3. le Propithèque soyeux (Propithecus candidus), Madagascar,

4. Le lémurien Lepilemur sahamalazensis, Madagascar,

5. le galago Galagoides rondoensis, Tanzanie,

6. le cercopithèque Diane Roloway (Cercopithecus diana roloway), Côte d'Ivoire, Ghana,

7. le colobe bai de Zanzibar, ou de Pennant (Procolobus pennantii pennantii), Guinée équatoriale,

8. le colobe bai (Procolobus rufomitratus), Kenya,

9. le colobe rouge de Miss Waldron (Procolobus badius waldroni), Côte d'Ivoire et Ghana,

10. Rungwecebus kipunji, une espèce très récemment découverte en Tanzanie,

11. le gorille de la rivière Cross (Gorilla gorilla diehli), Cameroun, Nigeria,

12. Tarsius sp., Indonésie,13. Loris tardigradus nycticeboides, Sri Lanka,

14. le nasique des îles Pagai (Simias concolor), Indonésie,

15. le semnopithèque de Delacour (Trachypithecus delacouri), Viêt-nam,

16. le Langur de Cat Ba (Trachypithecus poliocephalus), Viêt-nam,

17. le langur à face pourpre (Semnopithecus vetulus nestor), Sri Lanka,

18. le  rhinopithèque à jambe grise (Pygathrix cinerea), Viêt-nam,

19. le  rhinopithèque du Tonkin (Rhinopithecus avunculus), Viêt-nam,

20. le gibbon de Hainan (Nomascus hainanus), Chine,

21. le gibbon hoolock  (Hoolock hoolock), Bangladesh, Inde et Myanmar (Birmanie),

22. l'orang-outan de Sumatra (Pongo abelii), Indonésie (Sumatra),

23. le singe araignée varié (Ateles hybridus), Colombia, Vénézuela,

24. l'atèle à tête brune (Ateles fusciceps), Colombia, Equateur,

25. le singe laineux à queue Jaune (Oreonax flavicauda), Pérou.

Pour en savoir plus

Un livre récent fait le point sur les espèces de primates dont la survie est menacée à court terme :

Singes en danger, de Philippe Huet et Christophe Courteau, aux éditions Flammarion (octobre 2007).

Philippe Huet, journaliste et écrivain, défenseur de causes humaines et animales, et le photographe Christophe Courteau, observateur de la nature, ont dressé un état des lieux des singes en danger d'extinction. Ils ont observé les animaux dans leurs milieux mais aussi interrogé ceux qui s'en préoccupent, des soigneurs aux associations de protection des primates.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi