Planète

En bref : une tortue Luth géante a fait un détour par la Camargue

ActualitéClassé sous :zoologie , tortue , tortue luth

-

De nombreux curieux n'en ont certainement pas cru leurs yeux en découvrant, ce 6 août, une tortue géante sur une plage des Salins-de-Giraud, en Camargue. L'animal d'environ 320 kg avait accidentellement été capturé dans un filet de pêche. Après une série d'examens, la tortue Luth a été libérée dans le courant de l'après-midi. Va-t-elle maintenant rentrer chez elle... à Trinidad-et-Tobago ?

Les dimensions et le poids de la tortue Luth qui nageait au large de la Camargue sont impressionnants, mais bien loin des valeurs maximales observées chez d'autres spécimens. Les tortues Dermochelys coriacea peuvent en effet atteindre un poids de 500 kg, voire parfois 800 kg pour les plus grosses. Elles se reproduisent dans la mer des Caraïbes ou dans le golfe du Mexique. © Le Seaquarium

Des pêcheurs de Port-Saint-Louis-du-Rhône (Bouches-du-Rhône) ont fait une prise accidentelle inattendue dans leur filet ce 6 août 2012 : une tortue LuthDermochelys coriacea est une espèce protégée présente en Méditerranée mais rarement observée. L'animal a été rapporté sur une plage de Salin-de-Giraud en Camargue. Les services municipaux de la ville et les pompiers d'Arles l'ont ensuite pris en charge en attendant l'arrivée de deux spécialistes du Centre d'études et de sauvegarde des tortues marines en Méditerranée (CESTMED), hébergé par le Seaquarium du Grau-du-Roi.

Cette tortue géante, une femelle de 1,5 m de long et d'environ 300 kg (selon le blog du Seaquarium), présentait uniquement des blessures superficielles. Par conséquent, il a été décidé de la libérer dans l'après-midi, non sans avoir d'abord creusé un canal dans le sable afin de faciliter ses mouvements terrestres.

Une bague fixée sur l'une des nageoires arrière de ce reptile à dos cuirassé, donc dépourvu d'écailles, a fourni de précieuses informations sur sa provenance. Les tortues Luth sont des organismes pélagiques appréciant particulièrement les longues migrations (certaines d'entre elles peuvent durer de 2 à 3 ans). Le spécimen observé en Camargue confirme bien cette information puisqu'il a été marqué à Trinidad-et-Tobago. Cet État, composé de deux îles, se situe au large du Venezuela dans les Caraïbes, soit à plus de 7.200 km des côtes françaises ! 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi