Planète

Surveiller l'Amazonie depuis la Guyane... et le ciel !

ActualitéClassé sous :Terre , satellites , guyane

Et pas n'importe comment : grâce à une plate-forme technologique de surveillance par satellite implantée cet été en Guyane. Objectifs du projet SEAS (Surveillance de l'environnement assistée par satellite) ? Assurer sur tous les fronts un suivi des écosystèmes dans cette région, et faire de la Guyane un pôle d'excellence en télédétection.

Crédits : Department of Environmental Science and Policy, University of California in Davis

Christian Marion, chargé de mission à l'IRD -qui n'est autre que l'organisme coordonnateur du projet- a indiqué lors du Salon Aéronautique du Bourget que la plate-forme de Surveillance de l'Environnement Assistée par Satellite (SEAS) était une "opération peut-être pilote pour La Réunion ou la Nouvelle-Calédonie  !". De quoi s'agit-il au juste ? D'une station de réception d'images satellitaires au Centre spatial guyanais du Centre national d'Etudes spatiales (Cnes) à Kourou où seront exploitées les données des satellites européens SPOT 5 (société Spot Image) et ENVISAT (Agence Spatiale Européenne).

La Guyane s'est développée rapidement, ce qui n'est pas sans conséquence sur l'environnement. Pression démographique, orpaillage, envasement du littoral, etc. sont autant de facteurs à prendre en compte pour gérer au mieux ce département français. Ainsi, les informations collectées devraient permettre un suivi des écosystèmes forestiers, côtiers et urbains. Ces bases de données d'images permettront une meilleure gestion des ressources et un aménagement du territoire plus efficace.

A côté de cela, le projet devrait relancer l'économie guyanaise, créer des emplois... et des vocations parmi les étudiants, y compris ceux de la métropole ! Le Pôle Universitaire de Guyane (PUG) devrait en effet être le premier à bénéficier de ce nouvel élan qui favorisera la recherche en Guyane. Un exemple qui démontre à quel point ce domaine est important pour un pays comme la France, et qu'il peut l'être tout autant pour les départements et régions d'Outre-Mer.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi