Planète

Hétérogénéité du manteau terrestre inférieur

ActualitéClassé sous :Terre , manteau terrestre inférieur , roche

Des chercheurs des universités de Iéna et Bayreuth ont publié dans la revue "Science" un article sur les processus de diffusion dans le manteau terrestre inférieur qui montre que cette zone est plus hétérogène que ce que l'on pensait jusqu'à maintenant.

Jusqu'alors, on avait supposé que les compositions chimiques des plaques terrestres plongeantes et de la couche de roche les entourant s'harmonisaient. "Cela était une hypothèse habituelle de dire que le manteau terrestre inférieur était chimiquement relativement homogène" explique M. Langenhorst de l'université Friedrich Schiller de Iéna. Il est parvenu avec l'aide de géologues de l'université de Bayreuth (Bavière) à montrer que le transfert de matière dans le manteau terrestre s'effectue en fait extrêmement lentement. "Cette zone de la couche, qui commence environ 670 km sous la surface de la terre et va jusqu'à une profondeur de 2.900 km est probablement bien plus hétérogène que ce que l'on pense" rajoute t-il.

Avec l'aide de ses collègues de Bayreuth, il a mis au point des expériences pour montrer à quelle vitesse les éléments du manteau terrestre inférieur peuvent se mélanger. Ils ont déterminé les coefficients de diffusion de la perovskite de silicate à différentes pressions et températures, le manteau terrestre inférieur étant constituté à 80% de perovskite.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi