Planète

Dossier : des récifs artificiels pour sauver les poissons

ActualitéClassé sous :océanographie , zoologie , Mois des océans

Au travers du dossier réalisé par Éric Charbonnel (biologiste marin et plongeur scientifique) vous allez pouvoir découvrir le rôle des récifs artificiels dans le développement de la biodiversité marine. La pression exercée sur les littoraux est devenue tellement forte que c'est maintenant à l'Homme d'essayer de redonner aux poissons un habitat convenable. Voici un tour d'horizon des différents récifs artificiels, aux objectifs variés, allant de la production au loisir, en passant par la protection. 

Récif artificiel expérimental au Parc national de Port-Cros. © Alexis Rosenfeld

 

 

 

Face aux pressions constantes exercées par les activités humaines sur le littoral et aux dégradations de l'environnement marin et de ses ressources, les récifs artificiels représentent un des outils de gestion intégrée de la bande côtière et des ressources littorales les plus performants...

 

 

 

Un récif artificiel peut se définir comme une structure immergée volontairement dans le but de créer, protéger ou restaurer un écosystème. Le concept des récifs artificiels est...

 

 

 

On distingue généralement trois grandes catégories de récifs artificiels : les récifs de production, les récifs de protection et les récifs paysagers. 

 

 

 

Les récifs artificiels proposent donc des sites privilégiés pour développer la biodiversité marine. Mais y en a-t-il assez ? Sont-ils présents dans tous les océans et mers ? Quelle est la situation en France et dans le monde ? 

 

 

 

Les récifs artificiels sont généralement installés dans des zones où il n'y a que du sable ou des fonds plats. Cet apport d'un habitat très complexe, fait de substrats durs, a des conséquences flagrantes sur la biodiversité locale, pour la flore et la faune fixées comme pour la faune...

 

 

 

Si les récifs artificiels diversifient et développent la biodiversité marine, quelles conséquences ont-ils sur la pêche ? Sont-ils avantageux pour cette activité commerciale ? 

 

 

 

L'élément clé de la réussite biologique d'un récif artificiel, c'est à la fois son architecture et son urbanisme. L'architecture des modules unitaires dépend des matériaux, de leur forme, leur hauteur, leur longueur et leur volume. L'assemblage des modules entre eux sur le fond fait appel à des...

 

 

 

La plupart des récifs sont construits en béton armé (avantage de l'utilisation d'un matériau inerte, durable et modulable) dont les formes sont issues du BTP, ce qui fait aussi qu'on peut reprocher aux récifs actuellement utilisés leur manque d'esthétisme. Si l'efficacité biologique des modules...

 

 

 

L'efficacité biologique d'un récif artificiel est directement liée à la diversité et la complexité des structures et des cavités qui le composent. C'est la raison pour laquelle les rendements des récifs peuvent être optimisés de manière simple, avec plusieurs types de matériaux de garnissage...

 

 

 

Les récifs artificiels représentent un des outils de gestion intégrée des ressources littorales les plus performants, après la mise en place d'aires marines protégées.

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi