Les essaims de criquets ravagent les récoltes qu'ils rencontrent. © FAO
Planète

Comment les nuées dévastatrices de criquets se forment-elles ?

ActualitéClassé sous :insecte , insecte ravageur , criquet migrateur

Les criquets peuvent se rassembler en de gigantesques essaims qui couvrent plusieurs dizaines de kilomètres. Comment font-ils pour se regrouper ? Selon une étude parue dans Nature, une phéromone d'agrégation serait en cause.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L’Inde engloutie sous des milliards de criquets  Des milliards de criquets pèlerins ont envahi l’État du Rajasthan en Inde. En provenance du Pakistan, ils ont déferlé sur les zones résidentielles de la capitale Jaipur, obligeant les habitants à se réfugier chez eux. La qualité des images n'est malheureusement pas exceptionnelle mais elles restent incroyables ! 

Début 2020, l'Afrique de l'Est a connu des invasions de criquets pèlerins sans égal depuis une décennie. Les insectes, rassemblés en essaims qui pouvaient atteindre plusieurs kilomètres de long et de large, ont ravagé les cultures. Selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, les milliers d'insectes peuvent « manger l'équivalent de la nourriture consommée par 80 millions de personnes en un seul jour ».

Comment les criquets, qui vivent habituellement en solitaire, peuvent se regrouper et former des nuées de plusieurs milliers d'individus ?

Les insectes communiquent entre eux grâce à des phéromones qui ont un rôle dans la reproduction, pour alerter d'un danger ou encore pour attirer ses congénères, ce qu'on appelle les phéromones d'agrégation. Des chercheurs chinois de l'Académie des Sciences de Pékin ont isolé une phéromone, la vinylanisole, qui agit comme un signal de rassemblement chez le criquet migrateur (Locusta migratoria), qui appartient aux locustes comme le criquet pèlerin. Ils publient leurs résultats dans Nature.

Le criquet migrateur. © Jonathan Hornung, CC by-sa 2.0 DE

Une phéromone pour les rassembler tous

Habituellement, le criquet migrateur voyage seul mais lorsqu'il rencontre ses semblables, ils forment un groupe grégaire. Il n'en faut pas plus pour déclencher la phéromone d'agrégation pour agrandir le groupe. En effet, selon l'étude réalisée en Chine, la vinylanisole est sécrétée par les criquets quand quatre ou cinq individus seulement se regroupent.

Tous les criquets aux alentours, qu'importe leur sexe ou leur âge, ressentent la phéromone avec leurs antennes et sont attirés par celle-ci. Au fur et à mesure que le groupe augmente, le signal d'agrégation devient plus fort et attire encore plus de criquets. Les essaims grandissent ainsi, par effet boule de neige.

Les chercheurs chinois ont confirmé le potentiel agrégeant de la vinylanisole par des expériences de terrain. Deux pièges à phéromone, un témoin et un imbibé de vinylanisole, ont été placés sur du gazon et dans une aire de reproduction du criquet migrateur en Chine. Le piège imbibé de vinylanisole a attiré un nombre significativement plus important de criquets que le témoin.

Si cette phéromone semble être un signal de rassemblement pour les criquets, ce n'est sûrement pas le seul signal qui incite les insectes à se regrouper. Plusieurs phéromones flottent dans l'air en même temps et agissent sur le comportement des insectes. Dans cette étude, la vinylanisole seule a été testée.

Les chercheurs ont également identifié le gène qui code pour le récepteur olfactif sensible à la vinylanisole. Grâce à la méthode CRISPR-Cas9, ce gène pourrait être inactivé et ainsi limiter la formation de nuées dévastatrices. Bien que la piste soit intéressante, il est peut probable que l'inactivation d'un seul gène puisse empêcher la formation de nuées.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !