Un fossile à la forme étrange dormait dans les collections du Muséum d'histoire naturelle du Chili depuis 2011. Surnommé « The Thing » en hommage au film de science-fiction de John Carpenter, il révèle enfin ses secrets. Il s'agit d'un œuf géant pondu par un animal tout aussi gigantesque qui régnait sur les mers du Crétacé.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le cratère de Chicxulub, témoin de l’extinction des dinosaures Il y a environ 65 millions d’années, près de la péninsule du Yucatán, au Mexique, une météoritnull

Les scientifiques de l'université du Texas ont exhumé un trésor qui dormait dans les tiroirs du muséum d'Histoire naturelle du Chili depuis sa découverte en Antarctique en 2011. Le fossilefossile ne paye pas de mine, il ressemble à un ballonballon de foot dégonflé. Pourtant, il s'agit d'un œuf géant pondu par un reptilereptile marin qui vivait il y a 66 millions d'années (fin du CrétacéCrétacé). Cet œuf est le premier découvert en AntarctiqueAntarctique et aussi le deuxième plus gros, toutes espècesespèces connues confondues.

Il a fallu passer au microscopemicroscope le fossile pour confirmer qu'il s'agit bien d'un œuf. Il présente plusieurs membranes à l'image des œufs translucidestranslucides pondus par les lézards ou les serpents. Une publication parue dans Nature décrit l'œuf fossile. Il mesure 28 centimètres par 7 centimètres et sa coquillecoquille est souple.

Le fossile trouvé en Antarctique, qui ressemble à un ballon dégonflé. © Legendre et al. 2020
Le fossile trouvé en Antarctique, qui ressemble à un ballon dégonflé. © Legendre et al. 2020
Les caractéristiques de l'œuf fossilisé ainsi que les membranes qui le composent. © Legendre et al. 2020
Les caractéristiques de l'œuf fossilisé ainsi que les membranes qui le composent. © Legendre et al. 2020

Le propriétaire de l'œuf était un reptile marin géant

Quel animal a pu produire un œuf d'une telle taille ? Pour se faire une idée, Lucas Legendre, premier auteur de l'étude et postdoctorant au département de Géoscience à la Jackson School Geoscience, a comparé la taille de 259 espèces de reptiles avec la taille de leurs œufs. Le reptile à l'origine de cet œuf remarquable devait mesurer environ six mètres, sans compter la queue.

Deux monstres marins d'il y a 66 millions d'années correspondent à cette description : le mosasaure et le plésiosaure. Cette hypothèse est supportée par la présence de plusieurs squelettes d'adultes et de jeunes individus de ces deux espèces près de l'endroit où l'œuf a été découvert en 2011.

« Beaucoup d'auteurs ont émis l'hypothèse que cet endroit était une sorte de pouponnière avec des eaux peu profondes, une crique où les juvéniles auraient eu un environnement calme pour grandir », explique Lucas Legendre dans un communiqué.

Reste à savoir comment les femelles pondaient leur œuf, à la manière des tortuestortues en sortant de l'eau ou comme les serpents de mers qui déposent leur descendance au large. Aucune des deux idées n'est pour le moment exclue, mais sortir de l'eau pour pondre sur le sol devait nécessiter beaucoup d'effort à ces reptiles marins géants. Cette découverte remet en cause la pensée dominante selon laquelle les reptiles du Crétacé supérieur, comme le mosasauremosasaure ou le plésiosaure, ne pondaient pas d'œufs.