Un squelette de T-Rex visible au Field Museum of Natural History, à Chicago, aux États-Unis. © Terence Faircloth, Flickr, CC by-nc-nd 2.0

Planète

Découverte exceptionnelle d'un crâne de T-Rex très bien conservé

ActualitéClassé sous :dinosaure , formation Hell creek , Montana

-

Seuls quatorze squelettes presque complets de T-Rex étaient connus à ce jour. Un quinzième vient d'être découvert dans le Montana, aux États-Unis, et nommé Tufts-Love Rex. Une partie de son crâne, bien qu'encore dans sa gangue de plâtre pour faciliter le transport et la protection, est déjà exposée au Burke Museum, à Seattle.

Interview : le mystère de l’extinction des dinosaures est-il enfin élucidé ?  Les scientifiques ont bien du mal, depuis toujours, à trouver un consensus expliquant l’extinction des dinosaures. Même si la théorie la plus grandement acceptée est celle d’une météorite, il persiste encore aujourd’hui des zones d’ombres. Futura-Sciences a interviewé Éric Buffetaut, paléontologue, pour qu’il nous éclaire sur la question. 

Les paléontologues du Burke Museum sont à la fête. Situé à Seattle, dans l'État de Washington, sur la côte ouest des États-Unis, ce musée vient d'accueillir pour exposition le premier gros fragment d'un crâne de T-Rex encore dans son enveloppe de plâtre. Une autre partie reste encore dans le sol de la célèbre formation géologique de Hell Creek, dans le Montana.

Les chercheurs pensent déjà savoir qu'ils ont là le quinzième crâne quasi complet du mythique dinosaure du Crétacé. D'autres restes fossilisés de l'animal ont été retrouvés et, pour le moment, environ 20 % du squelette ont été retirés du sol.

Une vidéo de l'arrivée du Tufts-Love Rex au musée. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». © GeoBeats News

C'est assez exceptionnel. Tout d'abord parce que les restes de Tyrannosaurus rex sont vraiment rares, mais aussi parce que, contrairement aux impressions que l'on peut tirer d'un musée, on ne trouve jamais un squelette de grand dinosaure quasi complet. Ceux que l'on peut admirer dans les musées comptent en fait de nombreuses pièces provenant de plusieurs individus, ou, le plus souvent, des copies en double de certains os avec de la résine.

Une partie du squelette du Tufts-Love Rex alors que les fouilles étaient en cours cet été. © Jason Love, Burke Museum

Le Tufts-Love Rex, un T-Rex adulte du Crétacé

Dans le cas présent, ce sont tout d'abord deux prospecteurs du Burke Museum, Jason Love et Luke Tufts, qui ont commencé à découvrir les restes du terrible lézard et c'est pourquoi celui-ci a été nommé en leur honneur le Tufts-Love Rex. Ce n'étaient d'abord que des fragments dispersés mais en y regardant de plus près, les deux hommes ont découvert des vertèbres avec une structure alvéolaire indiquant qu'ils étaient confrontés aux restes d'un grand dinosaure carnivore, peut-être un T-Rex, dans cette formation géologique.

Une belle dent du Tufts-Love Rex est bien visible sur cette image avec une règle graduée donnant l'échelle. © Tom Wolken, Burke Museum

L'étude du site a montré que l'on était en présence de sédiments déposés en bordure d'une rivière qui coulait là il y a environ 66,3 millions d'années au Crétacé, donc juste avant la crise biologique ayant entraîné la disparition des dinosaures. Soit le Tufts-Love Rex est mort noyé en tombant dans la rivière, soit sa carcasse encore complète a été transportée en flottant à la suite d'une crue.

L'étude du squelette lui-même n'a pas encore permis de préciser s'il s'agissait d'un mâle ou d'une femelle mais son âge a pu être déterminé à partir de la taille de son crâne, qui est dans la moyenne de celles des T-Rex : environ 15 ans (un Tyrannosaurus vivait entre 15 et 25 ans pour ce que l'on en sait). On en saura plus sur l'animal l'année prochaine, quand les fouilles reprendront, mais la découverte s'annonce déjà comme remarquable.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !