Planète

La charte verte des internautes pour Copenhague

ActualitéClassé sous :développement durable , Internet , sommet de Copenhague

En juin 2009, à l'approche du Sommet de Copenhague, Terra Nova, LeMonde.fr et MSN invitaient les internautes à proposer leurs idées pour l'environnement. De ce travail collaboratif est née une charte verte, validée par des experts et désormais disponible en ligne. Tout un chacun peut la consulter et la signer avant sa présentation officielle aux dirigeants présents lors de ce sommet.

Proposée en ligne sur la Chaîne Verte de MSN, la charte verte est désormais prête à être signée. © MSN

Pour limiter le réchauffement climatique à moins de 2°C, et donc diviser les émissions de gaz à effet de serre des pays industrialisés par 4 d'ici 2050, il faut agir maintenant. Le 7 décembre 2009, les dirigeants de tous les pays se réuniront à l'occasion du Sommet de Copenhague pour élaborer une stratégie commune.

Il n'y a pas que les Etats qui peuvent ou doivent agir, c'est l'ensemble des populations qui sont concernées, dans leurs modes de vie et leurs choix de consommation. C'est pourquoi la Fondation Terra Nova, LeMonde.fr et MSN se sont associés pour proposer aux internautes d'exprimer leurs idées dans un projet de charte verte.

La charte verte a été constituée à partir des contributions des internautes. © La chaine verte

A l'occasion de la journée mondiale de l'environnement, MSN a organisé une discussion où les internautes ont eu à répondre à la question suivante :

« Quelles propositions pour un monde plus vert ? Donnez votre avis. Vous pensez que l'environnement est au cœur des problématiques de notre société et que c'est le moment de vous faire entendre ? »

Le développement durable, c’est donnant-donnant

Le millier de propositions a ensuite été recueilli par l’Ifop qui les a analysées de manière qualitative avant de les présenter aux experts réunis par MSN. Ces derniers ont ensuite élaboré la charte verte disponible en ligne sur le thème : « Construire un nouvel avenir : 10 gestes pour aujourd'hui, 10 décisions pour demain ».

En signant cette charte, les citoyens s'engagent à évaluer leur empreinte écologique et à chercher à la réduire par des gestes quotidien de consommation, de gestion des déchets, mais aussi par leur mobilité et la sensibilisation de leur entourage. En contrepartie, ils demandent aux dirigeants et institutions de s'engager dans des politiques internationales de coopération et de développement durable, en association avec la société civile et les entreprises. Ils exigent d'eux une exemplarité et un investissement dans la recherche et la création d'infrastructures pour permettre à une société durable de s'établir.

Cette charte est donc un pacte donnant-donnant entre les citoyens du monde et leurs institutions. La signer, c'est marquer son engagement dans le développement durable et signaler aux décideurs réunis à Copenhague que l'on est prêt à accepter leurs décisions.

Cela vous intéressera aussi