Planète

En bref : le voilier polaire Tara de retour à Lorient

ActualitéClassé sous :climatologie , TARA , voilier polaire

Au terme d'une dérive de 16 mois dans les glaces de l'Arctique, de la nuit polaire aux jours sans fin de l'été, le voilier Tara a effectué un retour triomphal dans la rade de Lorient.

Le retour triomphal du Tara à Lorient. Crédit : Tara Arctic.

Sa mission, centrée sur l'étude des glaces de l'Arctique, du réchauffement climatique et de sa répercussion sur la banquise, est un succès complet. Après s'être laissé emprisonner volontairement par les glaces, il a dérivé durant 500 jours en parcourant ainsi 2.600 kilomètres. Mais ce déplacement deux fois plus rapide que prévu a surtout mis en évidence la gravité de la situation climatique. Le Tara n'aurait dû, en fait, se libérer de l'emprise de la glace que durant l'été prochain...

Mais d'autres expéditions à caractère scientifique sont encore en préparation. Le voilier Tara, qui fut à l'origine l'Antarctica de Jean-Louis Etienne, est loin d'avoir terminé sa carrière d'observateur au chevet de la planète. « Le chantier est immense et la question environnementale au centre du 21e siècle. Tara y a pris sa place, toute sa place et la gardera », affirme avec force Etienne Bourgeois, directeur du programme.

Cela vous intéressera aussi