La Toyota FCV à moteur électrique embarque une pile à combustible alimentée par deux bonbonnes d'hydrogène sous pression (700 bars) et par l'oxygène atmosphérique (d'où les deux énormes entrées d'air). L'autonomie serait de 500 km. © Toyota

Planète

Mondial de Paris 2014 : cinq véhicules économes en énergies fossiles

ActualitéClassé sous :Automobile , voiture , Toyota FCV

Le Mondial 2014 de l'automobile, à Paris, est marqué par quelques tendances, comme le succès des technologies accessoires et celui des crossovers. Une autre est celle des véhicules « propres ». Plusieurs constructeurs, de différents pays, ont profité du salon pour présenter des prototypes dans lesquels diverses techniques réduisent drastiquement la consommation.

Entre voitures électriques et véhicules à pile à combustible ne provoquant aucun rejet en CO2 et les concept-cars hybrides qui tendent vers la barre symbolique du 1 l/100 km, le Mondial de l’automobile de Paris 2014 est riche en solutions écologiques. Voici cinq modèles représentatifs de cette tendance.

Cinq automobiles utilisant l’électricité, l’hydrogène ou l’air comprimé pour assister ou remplacer un moteur thermique. © Relaxnews

Toyota FCV

Venue pour la première fois en Europe, la Toyota FCV est la première berline de la marque japonaise à pile à combustible (PAC) fonctionnant à l'hydrogène (et à l'oxygène de l'air). Elle devrait être lancée au printemps 2015 au Japon, puis un peu plus tard dans l'année en Allemagne, au Danemark, aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Hyundai Intrado

Présentée à Genève en mars 2014, la Hyundai Intrado est un concept-car animé, comme la Toyota FCV, par un groupe propulseur à pile à combustible, fonctionnant à l'hydrogène. Comme son nom essaie de l'indiquer, cette Intrado serait inspirée de l'aviation, tant au niveau de la technologie que des matériaux employés.

Tesla Model S

Constructeur spécialiste de véhicules électriques haut de gamme, Tesla expose à Paris sa fameuse berline 100 % électrique qui, à défaut d'être nouvelle, n'en demeure pas moins une référence du tout électrique, avec un moteur pouvant, selon les versions, atteindre 416 ch pour une accélération de 0 à 100 km/h en 4,4 s. Au Mondial, la firme a également présenté une version 4x4 et une autre équipée... de deux moteurs.

Tesla, l’entreprise créée par Elon Musk, qui a lancé PayPal et fondé SpaceX, s’est spécialisée dans les véhicules électriques de luxe, comme ce Model S qui ne met que quelques secondes pour atteindre la vitesse limite sur les routes de Californie, sa patrie de naissance. © Tesla

Le Renault Eolab

Le constructeur français Renault présente de son côté un prototype hybride Eolab, qui affiche, avec l'assistance de la motorisation électrique, une consommation de seulement 1 l/100 km, soit 22 g/km d'émissions de dioxyde de carbone. Conçu sur la base d'une berline de segment B, le prototype intègre une centaine d'avancées technologiques et devrait servir de base à la fabrication d'un véhicule à très basse consommation à l'horizon 2020.

La Citroën C4 Cactus Airflow

Ce prototype, vu pour la première fois au Mondial, consommerait moins de 2 l/100 km. Cette performance est rendue possible grâce à l'optimisation du design et à l'allègement du véhicule (de l'ordre de 100 kg), à la diminution de la résistance au roulement des pneus et à l'introduction de la technologie Hybrid Air, déjà montrée chez Peugeot. Le moteur thermique est assisté par un moteur à air comprimé) qui conduit à un gain en consommation d'environ 30 %.

Cela vous intéressera aussi