Le médiateur scientifique rend les sciences ludiques et compréhensibles grâce à des expériences ou des animations concrètes. © Alinsa, Fotolia.

Sciences

Médiateur scientifique

MétierClassé sous :Sciences , médiateur scientifique

Chargé de rendre les sciences compréhensibles et accessibles à tous, le médiateur scientifique est à la fois un expert passionné par son domaine et un passeur de savoirs. Au travers d'expositions ou d'expériences il met à la portée de tous des connaissances parfois complexes. Alors, prêt à partager ton amour des sciences ?
 

Le médiateur scientifique a pour mission de communiquer sur les sciences. Il joue en quelque sorte le rôle de pont entre le monde des sciences et le grand public. Un de ses objectifs est de transmettre aux autres des connaissances scientifiques, de manière à ce que le plus grand nombre de personnes s'approprie un savoir pouvant être parfois complexe.

Pédagogue, le médiateur scientifique sait rendre les sciences attractives et ludiques, en instaurant un véritable dialogue avec son public par l'intermédiaire de son discours, de présentations ou d'autres supports. Expositions, manipulations, expériences, sites internet, animations, supports numériques et nouvelles technologies... Tous les moyens sont bons pour élaborer un vrai projet pédagogique dans le but de piquer la curiosité, faire découvrir l'importance des sciences dans la vie quotidienne, mais aussi faire naître une réflexion de la part du public visé et ainsi susciter le débat.

Le médiateur scientifique développe des outils de communication scientifique et intègre de plus en plus le public à ses démonstrations afin de mieux le sensibiliser. En tant que médiateur, il utilise la vulgarisation scientifique comme un outil, mais tend à s'en détacher par des approches différentes. Au lieu de la simple diffusion des connaissances à un public jugé non connaisseur, il met l'échange au cœur des enjeux de ses démarches, en prenant en compte l'expérience, les savoirs et savoir-faire de son public. Enfants, adolescents, adultes, néophytes ou déjà avertis, il s'adresse à tout le monde et s'adapte à leur niveau de connaissances et leur capacité d'apprentissage.

Les principales compétences et qualités à avoir


Le médiateur scientifique doit être polyvalent :

  • savoir gérer et mettre en place des projets ;
  • être capable de créer des supports pédagogiques ;
  • être bon communicant ;
  • être pédagogue ;
  • avoir un bon relationnel ;
  • être à l'aise à l'oral ;
  • aimer le travail en équipe ;
  • être autonome et faire preuve d'adaptabilité.

 

Le médiateur scientifique fait découvrir les sciences aux enfants via des expositions et les sensibilise grâce à des outils pédagogiques ou des supports numériques. © Monkey Business, Fotolia.

 

Les conditions de travail

Le médiateur scientifique peut travailler en tant que fonctionnaire ou salarié du privé, selon son employeur. Il s'agit essentiellement d'un travail de bureau, mais peut, en fonction des projets, se déplacer sur le territoire. Beaucoup de contrat de travail proposés sont en CDD.

Comment devenir médiateur scientifique ?

Le métier de médiateur scientifique est à l'interface entre sciences et médiation culturelle. Un bac + 3 minimum est généralement requis pour exercer ce métier. Selon l'employeur, un niveau master peut être exigé. Une formation en sciences est par ailleurs fortement recommandée, mais pas essentielle.

Le salaire d’un médiateur scientifique

A ses débuts un médiateur scientifique gagne entre 1600 et 2000 euros bruts par mois.

Les perspectives d’évolution d’un médiateur scientifique

Il n'y a pas vraiment d'évolution de carrière possible à proprement parler. En revanche, le métier de médiateur ne cesse d'évoluer. Evolution des partenariats possibles, évolution du public ciblé, évolution sur les missions confiées, évolutions du mode de transmission des connaissances...

Entreprises qui emploient des médiateurs scientifiques

  • musées ;
  • associations de protection de l'environnement ;
  • collectivités territoriales ;
  • centre de culture scientifique, technique et industrielle (CCSTI).

Maman, mon travail consiste à rendre les sciences accessibles et ludiques. Je mets en place des expositions, je fais des vidéos, je monte des panneaux explicatifs... Mon but est d'expliquer les sciences aux plus petits comme aux plus grands. Grâce à ma culture scientifique et à mon talent d'orateur, je dois trouver la bonne formule pour que mon exposé ne fasse pas pschitt !