Le physicien tente de comprendre les lois fondamentales de la nature ou de trouver des applications innovantes à ses découvertes via l’élaboration de prototypes. © MG, Fotolia.

Sciences

Physicien

MétierClassé sous :physique

Le physicien aime étudier, observer, comprendre et expliquer les lois de la nature. Pour cela, il peut travailler sur des dizaines de spécialités telles les mathématiques, le nucléaire, la physique expérimentale, le médical et dans de multiples structures. Curieux du monde qui t'entoure ? Découvre vite ce métier passionnant.
 

Présent dans de nombreux domaines et secteurs d'activité, le physicien est un scientifique spécialisé dans la matière et l'énergie. Il travaille généralement comme théoricien, dont le but est de comprendre, au travers d'expériences, le comportement de la nature. Il retranscrit ensuite ses observations via des modèles mathématiques ou des théories. Le physicien peut effectuer de la recherche fondamentale ou bien de la recherche expérimentale.

En recherche fondamentale, le physicien doit rédiger des hypothèses sur les lois fondamentales, procéder à des tests et analyses pour son projet de recherche, interpréter les résultats de ses expérimentations afin de permettre une meilleure compréhension du monde. En recherche expérimentale, il a plus un rôle d'observation, de mesure, de conception et de réalisation d'expériences. De là, il met en œuvre des applications concrètes, pratiques et innovantes de ses découvertes dans plusieurs domaines (optique, mécanique, électronique, spatial, médical...) pouvant déboucher sur des prototypes en vue de commercialisation.

Les principales compétences et qualités à avoir

Pouvant travailler dans de multiples secteurs et sur diverses spécialités, le physicien doit être multi-tâches :

  • être passionné, curieux, persévérant et avoir une forte capacité d'analyse ;
  • assurer la maintenance des machines et du matériel ;
  • maîtriser les modèles mathématiques ;
  • capacité de rédaction et de vulgarisation afin de partager ses résultats ;
  • maîtriser l'anglais oral et écrit ;
  • participer à des conférences scientifiques ;
  • aimer le travail en équipe ;
  • faire une veille scientifique.
Le physicien peut étudier l’infiniment petit comme l’infiniment grand et peut travailler aussi bien en recherche fondamentale qu’en recherche expérimentale. © auremar, Fotolia

Les conditions de travail

Le physicien peut exercer aussi bien dans le public que dans le privé. Il peut travailler dans la recherche, l'industrie, l'informatique, l'enseignement, la médecine... Selon le poste et le lieu de travail, les horaires peuvent être plus ou moins étendus.

Comment devenir physicien ?

Un bac + 8 voire + 11 est souvent demandé pour être physicien :

  • master Physique ;
  • écoles spécialisées (ESPI Paris, Grenoble INP-PHELMA, Télécom Physique Strasbourg) ;
  • grandes écoles d'ingénieurs de type Mines ou Polytechnique ;
  • doctorat en physique puis post-doctorat.

Le salaire d’un physicien

Un physicien débutant gagne entre 2200 et 3500 euros bruts par mois, selon s'il travaille dans le secteur public ou dans le privé. Après plusieurs années d'expérience, son salaire peut facilement atteindre les 5000 euros bruts par mois dans le privé.

Les perspectives d’évolution d’un physicien

Un physicien peut évoluer, selon son poste de départ, vers des fonctions de directeur de recherche, d'enseignant-chercheur, évoluer en interne selon la grille indiciaire pour les fonctionnaires, se spécialiser sur une activité, ou encore intégrer une industrie de pointe.

Entreprises qui emploient des physiciens

  • CNRS ;
  • CEA ;
  • CERN ;
  • Centres hospitaliers ;
  • Industrie aéronautique.
     

Maman, je suis l'Albert Einstein du 21ème siècle ! Plus sérieusement, mon job consiste à étudier et à comprendre les forces et lois qui régissent la Terre. Tout un programme pas vrai ?! Pour cela, je réalise des expérimentations et tente de retranscrire mes observations par des théories ou des modèles mathématiques.

J'interprète alors mes résultats et tente ainsi de mieux comprendre le monde et l'univers. En recherche appliquée, mes expériences et mesures de terrain peuvent servir au lancement de prototypes dans un but commercial, grâce à l'application concrète de mes découvertes.