Cela vous intéressera aussi

Que vous ayez opté pour un enduit à l'argileargile, à la chauxchaux, au plâtreplâtre ou au cimentciment, enduire votre plafond est à votre portée. Voici un petit guide pour vous aider à le faire vous-même.

1) Choisir son enduit pour plafond

L'enduit à la chaux est le plus cher. Il évite le développement de moisissures et de bactériesbactéries. L'enduit au plâtre, décoratif, se détériore à l'humidité. L'enduit au ciment est très résistant, et l'enduit à l'argile est idéal pour les surfaces rugueuses.

2) Enduire un plafond : protéger le sol et les meubles

Protégez le sol des inévitables projections en le bâchant avec du plastiqueplastique. Faites de même avec les meubles s'ils sont trop lourds à déplacer, mais redoublez de vigilance en les couvrant.

3) Préparer le plafond

Gommez les défauts du plafond pour assurer l'adhérence de l'enduit. Commencez par gratter le plafond à l'aide d'une spatule pour le débarrasser de ses écailles de peinture. Colmatez les fissures du plafond avec un enduit de rebouchage.

4) Aplanir le plafond avec un enduit de lissage

Si la surface du plafond n'est pas plane, appliquez un enduit de lissage à l'aide d'un couteau à enduire. Poncez l'enduit quand il a séché. Nettoyez la poussière occasionnée.

5) Appliquer une sous-couche d'accrochage

Finalisez la préparation de votre plafond en appliquant une sous-couche d'accrochage. Celle-ci va améliorer l'adhérence de votre enduit et réduire d'autant la quantité d'enduit à appliquer sur votre plafond.

6) Les techniques d'application de l'enduit

Choisissez la technique selon le rendu désiré. Vous pouvez ainsi réaliser un torchis à la main, ou obtenir un effet granit avec un rouleau à crépir. À l'inverse, avec un rouleau acrylique, vous obtiendrez un plafond très lisse.

Pense-bête : si vous optez pour un enduit à la chaux, il faudra passer au moins deux couches, contre une seule pour les autres enduits.