Maison

Quand et comment diviser les iris ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , fleurs , iris

Les iris du jardin, de culture facile, sont présents dans de nombreux jardins, en bordure de potager, dans des massifs, dans des rocailles ou le long d'une habitation. Leurs fleurs apportent des touches de couleurs variées de mai à juin, en fonction des régions. Afin de multiplier les rhizomes, il est possible de les diviser. Comment faire ? Voici quelques conseils pour réussir la division de vos iris.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Printemps : où admirer les plus beaux champs de fleurs ?  Quand vient le printemps, les champs se transforment en mer de fleurs aux couleurs flamboyantes. Dans certaines régions, les étendues de tulipes, lavande ou lys s’étendent à perte de vue. Voici les meilleurs endroits pour en profiter et prendre les plus belles photos. 

Lorsque les massifs d'iris, plantes vivaces à rhizome, deviennent trop denses et que les floraisons s'amenuisent, il est temps d'opérer la division des souches d'iris. Quand et comment faire la division afin de redonner du « pep's » aux iris qui décorent si joliment les bordures des maisons campagnardes ?

Quand diviser les iris ?

Avec les années qui passent, vos massifs iris ont tendance à produire moins de fleurs, plus petites et les rhizomes vont se chevaucher de plus en plus. Voici un signe que l'heure du renouvellement des pieds d'iris est arrivée. Une fois la floraison terminée, elle peut avoir lieu donc de juillet à fin août, pendant leur période de repos. Vous pouvez toujours le faire en septembre mais les pluies nombreuses peuvent faire pourrir les bulbes.

ll est conseillé de diviser les souches d'iris tous les 4 à 5 ans afin de les régénérer et de ne pas attendre que les rhizomes étouffent et que les iris soient moins florifères.

Comment réaliser la division des iris ?

Le but de la division est de rajeunir les plants existants et de pouvoir en créer de nouveaux avec des rejets à replanter. Voici comment procéder :

  • prenez une fourche-bêche ;
  • plantez-la à proximité des rhizomes pour ne pas les endommager ;
  • soulevez l'enchevêtrement de rhizomes en faisant levier ;
  • retirez la terre qui s'y agglutine ;
  • détachez des morceaux de rhizomes avec les mains ou bien les couper à l'aide d'un couteau à la lame propre ;
  • ne conservez que les plus beaux et supprimez les chétifs ainsi que les rhizomes d'aspect sec ;
  • avec un sécateur, coupez de moitié le feuillage et légèrement les racines ;
  • replantez-les directement en faisant affleurer la partie rhizome à la terre ;
  • les espacer de 20 à 30 cm ;
  • arrosez bien à la plantation puis, pendant les 15 prochains jours, tassez bien la terre tout autour.

Vous retrouverez ainsi des iris vigoureux avec des floraisons encore plus spectaculaires !

Rhizome d'iris divisé en deux. © S.Chaillot

Que faire des rhizomes divisés ?

Si vous n'avez pas encore décidé de l'endroit de plantation des rejets d'iris, préparez la terre pour qu'elle soit ameublie et enrichie de compost, vous pouvez les mettre en jauge dans un coin du jardin ou bien en pot. Vous les replanterez de juillet à octobre, dans un sol léger et sec, de préférence.

Autre solution, profitez de ces rejets pour faire du troc de végétaux avec des amis, des voisins ou bien lors d'une bourse d'échanges de plantes. Vous pourrez ainsi multiplier les couleurs dans votre jardin ! Vous pouvez découvrir des centaines de variétés d'iris visibles en France dans des Conservatoires des Collections Végétales Spécialisées (CCVS).

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !